Resina

Opinio Omnium

(Mousike Lab / Import)

 date de sortie

00/11/2003

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

2 MP3 (extraits)

 tags

Electronica / Marco Messina / Mousike Lab / Resina / Retina.It

 liens

Retina.It
Resina
Mousike Lab

 autres disques récents
Eyolf Dale & André Roligheten
Departure
(Edition Records)
Tim Hecker
Anoyo
(Kranky)
M. Grig
Mount Carmel
(12k)
Anzio Green
Lygan
(TXT Recordings)

Nouvel artiste, nouveau label. Voilà une introduction qui amusera ceux qui ont déjà lu la chronique de l’album de ENV(itre)... Commençons par le label, dont c’est ici la première sortie, et qui a été fondé par Resina. On enchaîne donc par Resina, trio italien composé de Marco Messina et Retina.It, un groupe que l’on découvrait encore une fois sur la scène du Batofar lors du festival Batofar cherche Italie.

Ayant déjà apprécié Volcano.Waves.1-8, premier album de Retina.It paru chez Hefty, on n’est pas vraiment dépaysé, mais conforté dans la bonne impression que nous avait déjà fait le duo italien.
En fait Opinio Omnium est plus constant, plus cohérent quand l’album de Retina.It se laissait aller par moment à quelques titres purement dansants aux constructions plus simples. La couleur de cet album est certes un peu orientée minimal techno, mais ce qualificatif ne sert qu’à tenter de définir la construction des rythmiques et le tempo relativement calme de l’ensemble. Par ailleurs c’est un fourmillement de sonorités qui viennent de toute part, placées avec une précision d’orfèvre. Enchantillateur Digitale et Jeninbophal en sont les exemples les plus frappants.

Tout est en équilibre instable, des notes apparaissent et semblent former une mélodie à leur insu. Mis à part sur Muschia qui ouvre l’album avec une mélodie de piano mise en avant, tous les éléments sont placés au même niveau et interagissent pour participer à la rythmique ou à la mélodie, chaque auditeur pouvant même associer mes éléments à sa convenance.
Le groupe ne manque pas de se renouveler et même de s’amuser avec un Aitan plus ludique mais aussi plus simple, ou sur Toledo qui, utilisant des sonorités plus longue nous paraîtra un peu brouillon. Par contre l’incursion dub de Lenticchie est subtile, ne dénature pas l’identité du groupe, et parfaitement réussie, tandis que l’utilisation de sons ambiants (bruit de foule) sur la rythmique mécanique de Mundo Taku crée une ambiance originale décalée.

On se demande déjà ce que donnera le prochain album de Retina.It (prochaine sortie de Mousike Lab), mais même si Resina voit l’apparition d’un nouveau membre, on ne manquera pas de noter que ces italiens évoluent dans le bon sens.

Fabrice ALLARD
le 11/03/2004

À lire également

Retina.it
Randomicon
(Flatmate Music)
V/A
Condominium
(Mousike Lab)
Frame
Afo 4
(Mousike Lab)
Retina.It
S/t
(Mousike Lab)