V/A

Loop 01

(Loop / Internet)

 date de sortie

00/08/2004

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

14 MP3 (complets)

 tags

@C / Coti / Denzel & Huhn / Dub Tractor / Electronica / Gustavo Lamas / Kim Cascone / Loop / Pablo Reche / Richard Chartier / Vladislav Delay

 liens

Kim Cascone
Denzel & Huhn
Dub Tractor
Richard Chartier
@C
Coti
Pablo Reche
Gustavo Lamas
Vladislav Delay
Loop

 autres disques récents
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)
Monty Adkins
Unfurling Streams
(Crónica Electronica)
Dakota Suite | Vampillia
The Sea Is Never Full
(Karaoke Kalk)

Décidément, EtherREAL sera bientôt le seul webzine electronica à ne pas proposer de compilation MP3 à ses lecteurs. En effet, le second semestre 2004 aura vu la plupart de nos brillants congénères sacrifier à cette « mode », l’excellente parution chilienne Loop nous proposant, pour sa part, quatorze morceaux dont la majeure partie est inédite.

L’Argentin Pablo Reche ouvre les débats avec un titre electronica-ambient aux textures granuleuses et au subtil jeu sur les sonorités aiguës avant que @C, duo tête de pont de la scène portugaise dont ces pages ont déjà pu évoquer les travaux, n’œuvre dans un domaine assez semblable, mais avec un travail encore plus précis sur les frottements et aspérités, utilisés comme matière mélodique. Plus on avance dans la compilation, plus les morceaux se font torturés, à l’image du titre de Longina, autre signature du label lusitanien Cronica, qui mêle pulsations electronica-dub, crissements semblables à un mécanisme que l’on remonte et sombres nappes. Dès lors, le morceau de Vladislav Delay paraît presque apaisé avec ses bulles mélodiques aquatiques et ses beats épars et constitue, par conséquent, une plage salutaire avant l’electronica clinique de Kim Cascone.
L’atmosphère se réchauffe un petit peu avec l’electronica-dub de Denzel & Huhn, puis Richard Chartier nous oblige à tendre l’oreille pour percevoir ses mini-glitchs et autres éléments micro-électroniques, à la différence de Lamé Gold et de ses captivantes nappes en flux et reflux. Après le dub plutôt inoffensif du Chilien Receptor, le Grec Coti, signé sur l’intéressant label Poeta Negra, nous propose un drone enveloppant (violoncelle et nappes synthétiques) d’une ensorcelante beauté. Après cela, les textures de Luis Marte nous semblent bien plates, de même que, dans une moindre mesure cela dit, celle de Coeval ; il faudra attendre le titre de Gustavo Lamas pour avoir de nouveau un morceau à la construction complexe et intrigante. Enfin, Dub Tractor clôt de manière idéale la compilation : mélodie plutôt chaleureuse, vents électroniques et rythmique discrète.

Si l’on peut sans peine mettre au crédit du webzine Loop le fait de ne pas nous proposer une énième compilation d’electronica mélodique (l’accent est plutôt mis, ici, sur l’electronica ambient et expérimentale), ce disque n’est toutefois pas d’un accès facile, mais saura révéler quelques passages très intéressants à qui s’y attardera.

François Bousquet
le 02/01/2005

À lire également

V/A
Staedtizism
( scape)
V/A
[komfort.labor] presents scape
(WMF Records)
@C
V3
(Crónica Electronica)
Cornucopia
.C. Works
(Zeromoon)