Holosud - FX Randomiz - Schlammpeitziger

 date du concert

25/10/2000

 salle

Centre Pompidou,
Paris

 tags

Centre Pompidou / FX Randomiz / Holosud / Schlammpeitziger

 liens

Centre Pompidou

 dans la même rubrique
14/11/2017
Thomas Tilly / BJ Nilsen
(Instants Chavirés)
13/11/2017
Christian Wallumrød Ensemble
(Dynamo)
09/11/2017
Matt Elliott
(Médiathèque Musicale de Paris)

Direction le centre Pompidou pour découvrir le son de Cologne.
Grande salle, loin d’être remplie, une scène au dimensions proportionnelles au milieu de laquelle se trouve une table recouverte de matériel électronique. C’est bon, on ne s’est pas trompé de salle.

On commence par Joe Zimmermann qui joue donc sous le pseudo de Schlammpeitziger avec sampler et petit clavier midi dont il utilise les propre sonorités qui donne un côté bricolage et naïf a ses mélodies.
Il alterne les titres assez rythmés, voire même très techno avec rythmique basique sur laquelle viennent s’ajouter un nombre incalculable de sonorités et boucles.
Les mélodies sont amusantes ou énervantes selon l’humeur. D’ailleurs entre deux morceaux de cet acabit on aura droit a quelques interludes electro-country au clavier midi, limite ridicule (ou amusant suivant l’humeur).
Bref, pas convaincu par la prestation qui nous fait penser que ceci n’est pas très sérieux, et qui prendrait surement plus d’ampleur devant un public moins statique.

On enchaîne immédiatement avec FX Randomiz et son ordinateur portable. La musique est bien plus complexe, et aussi moins techno-dansante. La rythmique est absente ou discrète, juste une ligne de basse en fond sonore sur laquelle s’entre-choque mélodie et sonorités insaisissables. Impossible de trouve une structure dans cette musique ou les ruptures et changement d’orientation surprennent a tout moment.
Difficile a décrire, la musique de FX Randomiz s’apparente plus a la musique contemporaine qu’aux musiques electroniques en général. D’autant plus difficile a appréhender que son set d’une petite demi-heure comme son prédécesseur, se composera d’un premier morceau d’un peu plus de 20 minutes, puis d’un second complètement différent : sonoritées plus longues, grosses nappes atmosphériques qui vous envahi complètement, hypnotique.
Un dernier morceau magique qui cloturera ce set en beauté.
Dommage que l’ensemble ne soit pas du même niveau.

On terminera avec Holosud, surement le plus interessant des trois, mais aussi le plus cohérent entre prestation scènique et musicale.
Les morceaux alternent entre deux types de musiques : dans un premier temps, un parfait mélange entre FX Randomiz et Schlammpeitziger, a savoir boucles répétitives et bruitages furtifs, mélangés aux mélodies naïves sur le petit synthé de Joe.
Ensuite des morceaux plus abordables, plus mélodiques, avec en général FX tout seul pour la musique, et Schlammpeitziger qui fait le clown avec de faux instruments, faisant semblant de jouer en gigotant dans tous les sens. Les mélodies sont superbes et la prestation est hilarante.
Nous aurons ainsi 40 minutes de musique éléctronique qui ne se prend pas au sérieux devant un public coincé dans des sièges. Mais bilan positif tout de même !!

Fabrice ALLARD
le 30/10/2000

À lire également

Die Welttraumforscher
21 Weltraum-Standards
(Staubgold)
21/10/2010
FX Randomiz / DJ Elephant
(Java)
Schlammpeitziger
Collected Simplesongs...
(Domino)
V/A
The Risk Of Burns Exist
(Rhiz Records)