Fourcolor

Letter Of Sounds

(12k / Metamkine)

 date de sortie

25/09/2006

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

Vignette (MP3 complet)

 tags

12k / Electronica / FilFla / Fourcolor / Keiichi Sugimoto

 liens

FilFla
12k

 autres disques récents
Svarte Greiner
Apart
(Miasmah)
Dmitry Evgrafov
Comprehension Of Light
(130701)
Nicola Ratti
The Collection
(Room40)
Target Archery
Clock of the Long Now
(Autoproduit)

Deux ans après la sortie conjointe de deux albums (Water Mirror sur Apestaartje et le très beau Air Curtain déjà sur 12k) et alors qu’il nous avait proposé, l’an passé, un disque sous l’alias FilFla, Keiichi Sugimoto revient sur le label new-yorkais avec un nouveau long-format : Letter Of Sounds.

Aux côtés de ces désormais habituelles bribes de mélodie de guitare au son scintillant, mêlées avec grâce avec des micro-rythmiques (02, Frame), on trouve sur cet album la présence au chant de Naoko Sasaki qui, de son délicat timbre, vient parfaitement s’insérer dans le chromatisme à la claire luminosité développé par Fourcolor (Rowboat). Lorgnant par moments vers le néo-classique (le piano épuré de Season), Keiichi Sugimoto s’y fait moins convaincant, car trop traditionnel. En revanche, la mise en place d’une pulsation métronomique aux consonances légèrement robotiques vient installer un intéressant contraste avec l’usuelle gamme de sonorités du Japonais (Fountain) de même que les rythmiques typiques electronica de Flyaway et Vignette se marient parfaitement avec les bleeps étincelants ou les notes éparses de guitare utilisés par ailleurs.

Ainsi, c’est en confrontant son univers personnel avec des éléments plus classiques (les nappes sombres de Leaves sont aussi à mettre dans ce lot) d’autres travaux électroniques que Fourcolor parvient à faire évoluer sa musique. Si l’on peut discerner ici un paradoxe (un rapprochement avec des matériaux usuels débouchant d’ordinaire sur une normalisation du propos), c’est tout à l’honneur du musicien qui prouve donc sa capacité à intégrer, en les transcendant, des éléments dont on aurait pu craindre qu’ils n’apportassent grand chose. Est par conséquent mise en lumière la réussite de ce Letter Of Sounds, maillon supplémentaire de la très cohérente et rarement décevante discographie de Keiichi Sugimoto.

François Bousquet
le 13/10/2006

À lire également

Kenneth Kirschner
Twenty Ten
(12k)
Fourcolor
Water Mirror
(Apestaartje)
23/06/2003
Aero + Anderegg / Collin
(Confluences)
Lawrence English
A Colour For Autumn
(12k)