Greg Haines

Slumber Tides

(Miasmah / Import)

 date de sortie

27/11/2006

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 écouter

3 MP3 (extraits)

 tags

Ambient / Greg Haines / Miasmah / Statskcartsa

 liens

Statskcartsa
Greg Haines
Miasmah

 autres disques récents
Deison
Any Time Now
(manyfeetunder)
Franck Vigroux
Rapport sur le Désordre
(DAC Records)
Christina Vantzou
N° 4
(Kranky)
Erik Nilsson
The Imperfect Tense
(Hidden Shoal Recordings)

Après une participation à la compilation Silva, c’est fort logiquement sur Miasmah, le label d’Erik K. Skodvin (Svarte Greiner et moitié de Deaf Center) que sort le premier album de Greg Haines, musicien que l’on a aussi croisé sous l’alias Statskcartsa.

Capable de proposer aussi bien une ambient aux composantes scintillantes (Snow Airport) qu’une musique plus vaporeuse avec adjonction d’une voix féminine évanescente (Submergence), le musicien anglais choisit d’explorer plusieurs voies dans la musique contemplative. Pour autant, ressort constamment son désir de servir de la musique comme point de départ dans la description d’un univers, qu’il soit mental la plupart du temps (les circonvolutions de The Tired Diary (Revisited)) ou plus terrestre par endroits : les grincements et vagues sonores de la seconde moitié de Submergence ou de la fin de Caesura, évocations maritimes par excellence ; le dialogue métallophone-voix de Kristin Evensen Giaver (déjà entendue sur l’album de Svarte Greiner) de Arups Gate, sorte d’éveil musical au monde.

Mêlant cordes profondes, cloches lumineuses et textures plus synthétiques, le drone de Greg Haines s’avère alors un idéal compagnon de ces froides périodes, à même de réchauffer toute atmosphère engourdie. Cela dit, il ne faudrait donner l’impression de limiter Slumber Tides à ces simples vertus qui n’en feraient qu’un énième disque d’ambient du genre. En effet, s’il est vrai que l’Anglais n’apporte ici rien de nouveau, il marque par sa capacité à intégrer parfaitement des instruments réels (comme le violoncelle de Caesura) à une nappe composite. Une bonne réussite du genre, donc.

François Bousquet
le 13/12/2006

À lire également

17/03/2008
Soirée Miasmah : Greg (...)
(Instants Chavirés)
Slowcream
And
(Nonine Recordings)
15/12/2013
Festival Nemo 2013 : (...)
(Maison des Arts)
James Welburn
Hold
(Miasmah)