David Fenech

Grand Huit

(Tout l’Univers)

 date de sortie

12/09/2000

 genre

Electronique

 style

Expérimental / Pop

 appréciation

 tags

David Fenech / Expérimental / Pop / Tout l’Univers

 liens

David Fenech

 autres disques récents
Dakota Suite, Dag Rosenqvist & Emanuele Errante
What Matters Most
(Karaoke Kalk)
Max Ananyev
Water Atlas
(Serein)
Barnacles
One Single Sound
(Boring Machines)
Wealth
Primer
(Ventil)

Séduit par un concert de cet amusant monsieur, nous voici reparti avec son disque sous le bras. Le concert était une petite merveille où l’auteur créait un univers a la fois personnel et proche de Yann Tiersen. Des similitudes dans les musiques tandis que les textes se font plus humoristiques.

Le premier contact avec l’objet sonore est un peu plus difficile, la musique un peu plus ardue, les mélodies imprévisibles perturbent sur Un Lacher de Luciole avant d’être plus classique sur Jukebox.
Ce disque demande attention et capacité d’adaptation, pouvant passer sans prévenir des pires expérimentations au sublime d’un Yann Tiersen.

Composé de 8 parties (comme c’est amusant) elles-mêmes formées de 1 à 3 morceaux enchaînés et possédant une certaine cohérence comme la 4eme qui tourne autour du soleil. Grand Huit morceau central de cette partie mais aussi de l’album, flirte avec les musiques électroniques sous forme de pop dansante et déjantée. Solaris clos le thème sous forme de dialogue dingue a propos de science fiction.

L’humour est toujours présent, que ce soit dans les titres (Petit Huit, Jaune d’Oeuf en Cage) ou dans les textes avec de nombreux samples de voix d’enfants.
Pourtant, au final il se dégage une certaine mélancolie rendant l’objet attachant.

Fabrice ALLARD
le 10/01/2001

À lire également

Imagho
Inside Looking Out
(We Are Unique Records)
V/A
We All Believe in Utopia
(Inpolysons)
David Fenech
Polochon Battle
(Inpolysons)
14/06/2008
Music for Toys : David
(Glaz’Art)