Fennesz

Endless Summer

(Mego / Chronowax)

 date de sortie

26/07/2001

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Electronica / Fennesz / Mego

 liens

Fennesz
Mego

 autres disques récents
James Murray
Landscapes Of Lovers
(Fluid Audio)
Saloli
The Deep End
(Kranky)
Styrofoam
We Can Never Go Home
(Sound in Silence)
Luca Formentini
Scintilla
(Audiobulb)

Habitué des expérimentations les plus abruptes, Christian Fennesz dont seul le nom de famille arbore les disques, sort ici son album le plus abordable parce que sûrement le plus pop, et le plus abouti car il réussi le mélange parfait entre mélodies et le fruit de ses précédentes recherches nous offrant ainsi un véritable travail de création.

Si le démarrage reste relativement difficile d’accès avec un Made In Hongkong grésillant, l’arrivée des guitares sur le titre suivant nous ramène en terrain connu. Bien sûr, rien à voir avec la pop ou le rock, il s’agit bien de musique électronique, d’une musique qui détourne des bases connues.
Les ambiances calmes, nonchalantes, nous font penser à un post-rock, et l’ensemble de l’album pourrait être classé dans un rayon post-electronica si celui-ci existait.

L’album possède son tube avec Caecilia autour duquel s’articule Endless Summer. De courte durée, parfait pour un passage radio qui n’aura jamais lieu, mélodie fabuleuse, mélancolique, ce titre est propice à la rêverie.
De part et d’autre des plages au sable épais mais doux se font entendre, à la fois complexes dans leur construction et faciles d’écoute.

Les derniers titres, tout comme le premier sont moins intéressants, trop répétitifs, basés sur de courts sons ou mélodies mis en boucle. Seuls les grésillements, craquements créent un semblant de changement, de vie.

Si Endless Summer n’est pas le disque parfait, il n’en est pas loin en créant un cocon doux et chaleureux, un univers à la fois connu et intrigant.

Fabrice ALLARD
le 05/10/2001

À lire également

20/03/2001
Christian Fennesz - (...)
(Purple Institute)
Fennesz
Seven Stars
(Touch)
07/06/2004
The 4 Gentlemen of (...)
(Instants Chavirés)
Fennesz
Mahler Remix
(Touch)