Múm

Múm Remixed

(Thule Musik / Import)

 date de sortie

04/10/2001

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

µ-Ziq / Biogen / El Hombre Trajeado / Electronica / Ilo / Múm / Ruxpin / Thule Musik / Traktor

 liens

Múm
Thule Musik

 autres disques récents
Western Edges
Prowess
(Sound in Silence)
Mis+Ress
Dispellers
(Sound in Silence)
Ex Confusion
I Remember When
(n5MD)
Deaf Center
Low Distance
(Sonic Pieces)

Deuxième album de remixes du groupe islandais, Mum remixed convie des artistes aussi divers que µ-ziq, El Hombre Trajeado ou Biogen. A la différence de Please smile my noise bleed (sorti chez Morr Music et chroniqué sur ces pages), ce sont les titres du premier album de Mum qui sont ici retravaillés, et principalement The Ballad of the Broken Birdie Records, un des morceaux phares de Yesterday was dramatic, today is ok.

Certains artistes préfèrent aller vers l’épure en simplifiant les morceaux de Mum. Ainsi, Traktor, pour son très intéressant remix de Smell Memory, travaille essentiellement sur les ambiances (présence de samples d’orage et de pluie, importance laissée aux nappes de synthé et aux notes de piano) ne gardant que la petite boucle mélodique initiale. Biogen, pour son travail sur The Ballad of the Broken Birdie Records, supprime quasiment toute mélodie et insère, à la place, une douce texture qui s’anime sur la fin.
D’autres choisissent de conserver la structure originale et de la modifier soit en y ajoutant une rythmique imposante (Bix pour le remix de Smell memory), soit en passant de l’electronica au dub (Ilo et son mix de The Ballad of the Broken Birdie Records), soit en insistant sur la basse et en faisant jouant la mélodie par une guitare en finger-picking (El Hombre Trajeado qui remixe Asleep on a train).

Deux artistes (Ruxpin et µ-ziq) proposent chacun deux remixes. Le premier d’entre eux accélère, d’une part, le tempo initial de The Ballad of the Broken Birdie Records ce qui, étrangement, permet de se concentrer davantage sur les paroles au travers de leur confrontation avec une rythmique soutenue. Pour son autre remix, Ruxpin produit un trip-hop construit autour d’une boucle lancinante et de bribes de voix, pas réellement convaincant.
Mike Paradinas a choisi de fondre deux morceaux du groupe islandais pour en former un seul (There is a number of small things & The Ballad of the Broken Birdie Records). Il concocte ensuite un "straight mix" et un "fucked mix" de cet unique titre. Pour le premier remix, µ-ziq se contente d’ajouter aux mélodies originales une des rythmiques auquel il nous a habituées, mais celle-ci se marie extrêmement bien aux douces voix islandaises, surtout à la fin du morceau où Paradinas introduit également un piano jouant en accords. Pour le "fucked mix", la rythmique est plus déstructurée, davantage proche de celles d’Aphex Twin, et vient se confronter aux harmonies vocales, chacun prenant, tour à tour, le dessus.

On obtient, en définitive, un album plus varié et donc globalement plus intéressant que celui sorti chez Morr Music.

François Bousquet
le 07/11/2001

À lire également

13/11/2002
Múm
(Botanique)
µ-Ziq
Bilious Paths
(Planet Mu)
Múm
Please smile my noise bleed
(Morr Music)
Múm
Summer Make Good
(Fat Cat)