V/A

Branches and Routes

(Fat Cat / PIAS)

 date de sortie

24/06/2003

 genre

Electronique

 style

 appréciation

 tags

Bjork / Black Dice / Com.A / Crescent / David Grubbs / Dorine_Muraille / Drowsy / Duplo Remote / Fat Cat / Fennesz / Funkstorung / Kid606 / Matmos / Múm / Mice Parade / Process / Set Fire to Flames / Sigur Ros / Sylvain Chauveau / Team Doyobi / Xinlisupreme

 liens

Bjork
Funkstorung
Matmos
Múm
Sigur Ros
Sylvain Chauveau
Fennesz
Crescent
Fat Cat

 autres disques récents
Benoit Pioulard
Lignin Poise
(Beacon Sound)
Garaliya
Ventricle Replicant
(Kvitnu)
Wil Bolton
Night Paths
(Hidden Vibes)
Haco
Qoosui
(Someone Good)

Avec cette double compilation, le label anglais FatCat fait part de l’étendue de son champ d’action. Du rock à l’electronica la plus pointue en passant par le post-rock, on serait tenté de dire, peut-être un peu facilement, que le seul mot d’ordre et point commun entre tous ces artistes est la qualité.
En piochant à la fois dans ses albums, sa série de split, la collection E-Rmx remixant Emiliana Torrini et quelques inédits, le label s’offre une des compilations les plus éclectiques.

Commençons par les E-Rmx avec Team Doyobi qui reste très expérimental avec rythmique syncopée et fourmillement de bleeps graves. On lui préférera celui de Process, avec un titre répétitif et hypnotique à la beauté mystérieuse : voix trafiquée, sonorité sourdes, presque dub. Toujours dans les remix, on notera la présence de l’incontournable All is Full of Love de Björk, repris par Funkstorung.
C’est ensuite dans sa "split series" que FatCat est allé puiser quelques artistes que l’on ne s’attendait pas à retrouver ici à commencer par Kid 606 qui nous surprend avec un titre doux et mélodique, Duplo Remote encore dans le registre electronica, et encore très doux, Matmos et ses habituels grooves expérimentaux, et Fennesz avec une jolie mélodie à la fois douce et granuleuse, chevrotante. Une des grosses surprises de ces splits, c’est Com.A qui nous offre ici une electronica à la fois dure (rythmique épileptique, sonorités industrielles) et douce avec une superbe mélodie.

Quand on passe aux artistes réellement signés chez FatCat, on change un peu de style puisque globalement ceux-ci sont plus orientés pop et post-rock. Quelques grosses pointures et des sorties récentes pour convaincre ceux qui hésiteraient encore de se jeter sur Black Dice, Sylvain Chauveau, David Grubbs ou l’étonnant rock électronique saturé de Xinlisupreme avec Murder License.
Plus orienté post-rock, on trouvera Set Fire to Flames avec un bel extrait de leur premier album, Mice Parade et ses mélodies de métallophone et piano, et The Dylan Group que l’on découvre ici avec un très beau titre reposant sur une rapide mélodie de xylophone et une basse très présente.
Plus électronique, on retrouve Mum avec leur tube Green Grass of Tunnel, et Dorine_Muraille qui a récemment sorti son deuxième album chez FatCat. Hors catégorie, il serait injuste d’oublier Transient Waves avec Cruise Control, superbe morceau de pop éthérée.

Pour finir convaincre les plus résistants, FatCat a ajouté quelques inédits, dont un court morceau de Sigur Ros et un très beau titre de Crescent, avec rythmique lourde et lente, une mélodie d’orgue, et une voix à bout de souffle, exténuée. Deux surprises inédites également, Stromba et Him, le premier à la rythmique tribale et basse ronronnante pendant qu’un saxophone égrène sa douce mélodie, tandis que Him clôture le premier disque avec un original croisement entre reggae et pop mélancolique.

Un panorama très large, l’occasion de découvrir de nouvelles choses, de s’ouvrir à de nouveaux horizons avec cette très belle compilation sur laquelle il semble ne rien manquer.

Fabrice ALLARD
le 02/07/2003

À lire également

Till The Old World’s Blown Up And A New One Is (...)
Till The Old World’s Blown Up And A New One Is (...)
(Mosz)
29/03/2002
Touch 2002 : Rafael (...)
(Centre Pompidou)
29/03/2014
Présences Electronique
(Le 104)
13/12/2003
Festival Octopus 2003 :
(Triptyque)