Stafrænn Hákon

I Astandi Rjúpunnar

(Resonant / Import)

 date de sortie

29/03/2004

 genre

Rock

 style

Post-Rock

 appréciation

 tags

Post-Rock / Resonant / Stafrænn Hákon

 liens

Stafrænn Hákon
Resonant

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Deuxième album de Stafrænn Håkon a être édité sur Resonant, six mois après ...Skvettir Edik á Ref, album certes très agréable mais trop peu original, I Astandi Rjúpunnar avait pourtant été enregistré (et sorti de manière autoproduite) avant celui-ci par les musiciens islandais. Il ne manque donc plus que le premier disque (Eignast Jeppa) pour reconstituer la discographie complète du groupe d’Olafur Josephsson avant qu’un quatrième disque (probablement un double album) ne paraisse à l’été, toujours sur Resonant.

Nappes cotonneuses, jeu sur les variations d’intensité, science des mélodies et plongées abyssales de guitares constituent, cette fois encore, le socle commun aux morceaux de Stafrænn Håkon et, cette fois encore, on songe à nombre de formations de post-rock instrumental atmosphérique en écoutant la musique des islandais. Pour autant, on prend plaisir à se lover dans ces ambiances réconfortantes où un glockenspiel discourt délicatement avec un piano tandis que des samples d’émission de radio sont diffusés (Iodine) ou dans lesquelles un profond trémolo de guitare se voit soutenu par une boîte à rythmes tout en retenue (Hvíti Hákarlinn).

Si l’impression de « déjà-entendu » se fait dans l’ensemble moins présente que sur ...Skvettir Edik á Ref, c’est probablement grâce à une plus grande diversité dans les éléments et sonorités utilisés : jeu sur les harmoniques des guitares (Hvarf), samples vocaux, plus grande place dévolue aux textures (Afglapi). Cependant, au sortir d’I Astandi Rjúpunnar, on continue d’espérer un véritable disque personnel de Stafrænn Håkon, débarrassé de ces références parfois encombrantes et un peu plus aventureux ; le double album annoncé sera peut-être à la hauteur de ces attentes.

François Bousquet
le 07/04/2004

À lire également

Stafrænn Hákon
… sprengir ílát EP
(chat blanc records)
Stafrænn Hákon
Ventill / Poki
(Resonant)
Port-Royal
Flares
(Resonant)