Manual

The North Shore

(Darla / Import)

 date de sortie

12/04/2004

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Darla / Electronica / Manual

 liens

Manual
Darla

 autres disques récents
Arovane + Porya Hatami
C.H.R.O.N.O.S.
(Karl Records)
Tomoyoshi Date + Stijn Hüwels
Hochu-Ekki-Tou
(Home Normal)
Proem
Until Here For Years
(n5MD)
Maps And Diagrams
Azurescens
(Handstitched* Recordings)

Troisième disque en moins d’un an pour Manual, que l’on imaginait pas aussi prolifique, et nouvelle collaboration, neuf mois après celle avec Icebreaker International ; cette fois-ci, c’est avec son compère de Limp, Jess Kahr, que Jonas Munk s’est associé pour cet album qui constitue le vingtième disque de la série Bliss Out de Darla.

Si les pochettes des disques de Manual évoluent peu depuis deux ans (variations sur des couchers de soleil), sa musique prend un tour de plus en plus marqué vers l’ambient. On en avait déjà senti les prémices lors de son envoûtant concert aux Boréales Digitales caennaises en novembre dernier, The North Shore vient donc confirmer cette orientation et la volonté du jeune danois de privilégier dorénavant les nappes et autres plages sonores sur les savantes constructions d’electronica mélodique ou sur le mariage entre electronica et shoegazing qui avaient fait, autrefois, sa réussite.

Plutôt louable, ce désir de renouvellement fait toutefois montre, sur la durée d’un album, d’un certain manque d’envergure, voire de présence ; plusieurs morceaux semblent, en effet, être déroulés de manière glacée sans que l’on y discerne un quelconque souffle intérieur qui viendrait donner une ampleur à ces compositions vernissées. En revanche, quand la texture est un peu plus travaillée via l’adjonction d’éléments électroniques très légers (Dawn Changes Everything) ou de lointaines clochettes en écho (It’s Night On Planet Earth… And We Are Alive), l’ensemble prend une dimension toute autre qui permet à Manual de rivaliser alors avec les musiciens les plus expérimentés du genre.

Malheureusement, ce n’est que trop rarement qu’une telle épaisseur est prise par des morceaux où l’on ne perçoit par ailleurs jamais ce que Jess Kahr a pu apporter aux titres de Jonas Munk. Partant, on en est réduit à se satisfaire d’une séquence semblable au chant des cigales ou d’une suite de nappes évoquant le flux et le reflux des vagues pour un résultat qui n’a en rien perdu de sa capacité évocatrice mais qui s’avère juste en-deçà de ce qu’on est en droit d’attendre d’un artiste qui nous a offert de si bons disques par le passé. Nullement désagréable, assez délectable même par moments, The North Shore n’en demeure donc pas moins une déception qui nous fait, en outre, espérer que cette inflexion ambient prise par Manual ne sera qu’une parenthèse.

François Bousquet
le 29/04/2004

À lire également

Stafrænn Hákon
Sanitas
(Darla)
Billow Observatory
II : Plains/Patterns
(Azure Vista Records)
Ulrich Schnauss & Jonas Munk
Passage
(Azure Vista Records)
29/11/2003
Boréales Digitales 2003 :
(Centre d’Art Contemporain)