Holkham

Komatta Saru

(Expanding Records / Import)

 date de sortie

24/05/2004

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Electronica / Expanding Records / Holkham

 liens

Expanding Records

 autres disques récents
Lorenzo Balloni
創生の最果て
(Murmur Records)
RX-101
Like Yesterday
(Suction Records)
Sevenism
Saline Celestial
(Naviar Records)
Nonturn
Territory
(Audiobulb)

Nouvelle signature Expanding, Holkham est l’alias utilisé par Simon Keep, sound designer anglais, qui débute dans la production discographique avec ce Komatta Saru avant un autre album, à venir, sur Sub Rosa.

Si le début de l’album ne déparait nullement avec le reste des sorties du toujours excellent label Expanding (electronica mélodique soignée, rythmiques précises), la musique d’Holkham tend assez rapidement vers quelque chose de plus ambient et en même temps de plus torturée : les rythmiques s’apaisent, les mélodies se font moins légères, une certaine tension dans les nappes d’arrière-plan se fait jour (en témoigne la sourde basse de Juv3_1). Moins évident et immédiatement plaisant que les autres disques du label, Komatta Saru nécessite une écoute attentive pour pénétrer pleinement l’univers mis en place par Holkham, découvrir l’opulence de ses textures, explorer la gamme chromatique de ses sonorités ; celle-ci entreprise, on est à la fois bercé et envoûté par une telle richesse tant au niveau des glitchs que de la tessiture de ses mélodies.

Passionnant quand il s’affranchit de la sorte des codes traditionnels de l’electronica mélodique, Simon Keep peut également nous offrir un morceau tout à fait classique, mais parfait dans le même temps : Tam, merveille sans cesse en évolution, associant fines rythmiques délicatement superposées et mélodie aérienne. De même, quand il opte pour l’arythmie la plus complète, avec Jinpei, Holkham signe une nouvelle splendeur faite de nappes continuellement en mouvement, de mélodies discrètes et d’atmosphères ensorcelantes. Ces deux sommets, aussi excellents soient-ils, ne doivent toutefois pas faire de l’ombre au reste d’un disque d’un très bon niveau d’ensemble.

François Bousquet
le 01/06/2004

À lire également

Oblong
Indicator
(Expanding Records)
du 26/10/2006 au 27/10/2006
Project 101 fête ses (...)
(Project 101)
Monoceros
When I Was a Child I Wanted to Be an Astronaut
(Expanding Records)
Vs_Price
Songs06.txt
(Expanding Records)