Pateras / Baxter / Brown

Ataxia

(Synaesthesia / Chronowax)

 date de sortie

28/06/2004

 genre

Electronique

 style

Improvisation / Noise

 appréciation

 tags

Anthony Pateras / Improvisation / Noise / Synaesthesia

 liens

Anthony Pateras
Synaesthesia

 autres disques récents
The Star Pillow
Music For Sad Headbangers
(Midira Records)
Lali Puna
Being Water (EP)
(Morr Music)
Kin Leonn
Commune
(Kitchen.)
V/A
Cottage Industries 8
(Neo Ouija)

Anthony Pateras, artiste australien dont on a déjà pu parler quelques fois, oeuvre dans le domaine de l’improvisation au sens large, aussi bien pour des pièces électro-acoustiques, accompagné de Robin Fox sur son précédent album Coagulate et en concert, que pour une musique entièrement acoustiques comme sur ce nouvel album, où il se trouve accompagné du percussionniste Sean Baxter et du guitariste David Brown. Du coup, le trio pourra paraître un peu déséquilibré, Baxter et Brown ayant l’habitude de jouer ensemble sous le nom de Lazy.

On a malheureusement un peu de mal à être surpris par ce genre de musique, comme si au final l’improvisation amenait toujours à la même chose. Une batterie pour Baxter, une guitare préparée pour Brown, et un piano préparé pour Pateras, chacun explorant les possibilités sonores de leurs instruments comme suggéré sur la pochette, représentant de nombreux objets (vis, pièces de monnaie, etc...) coincés entre des cordes. Frétillement d’objets métalliques qui semblent tomber sur les cordes du piano, microscopiques pincements de corde de guitare, et une rythmique hésitant entre de réguliers coups de grosse caisse, et un délicat jeu de frottement de balais.
Ce qui fait leur particularité, c’est la finesse de leur sonorités pointillistes pour une musique plutôt calme, et qui s’emballe par moment dans un élan rythmique, nous faisant même penser à un flamenco, évoqué tant par la sonorité que par le tempo de claquements de main ou de chaussure sur Metamorphics.

Un disque plutôt difficile d’accès pour une musique que l’on préférera aborder en concert que lors d’une écoute domestique. A réserver aux férus de musiques improvisées.

Fabrice ALLARD
le 20/08/2004

À lire également

Snawklor
It Would Have Lived Here
(Synaesthesia)
26/04/2003
Delire - Snawklor - (...)
(Confluences)
Anthony Burr & Anthony Pateras
The Long Exhale
(Immmediata)
11/11/2005
Andy Guhl / Anthony (...)
(Instants Chavirés)