Ten And Tracer

Companion

(U-Cover / Import)

 date de sortie

00/04/2004

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Electronica / Ten and Tracer / U-Cover

 liens

Ten and Tracer
U-Cover

 autres disques récents
Emptyset
Borders
(Thrill Jockey)
Silent Vigils
Fieldem
(Home Normal)
Resina
Traces
(130701)
Ben Chatwin
Staccato Signals
(Village Green)

Deux ans après un premier album trop impersonnel et décevant, on est prêt à donner une nouvelle chance à Ten and Tracer à l’occasion de son second long-format, toujours sur U-Cover.

Las ! En effet, si Jonathan Canupp a su, avec ce disque, sortir de l’electronica mélodique largement influencée qui caractérisait majoritairement A Hour Brighter, c’est pour plonger la tête la première dans une electronica-lounge sans intérêt aucun. Beats anémiés, nappes incolores et mélodies insipides se taillent la part belle tout au long des seize morceaux de Companion  ; on nous promettait un son plus mature, avec davantage de créativité et de variété, on attend toujours. Au lieu de çà, nous sont proposées rythmiques éculées, voix au vocoder mille fois rabâchées et sonorités robotiques décrépites.

En réalité, tout ce qui menace l’electronica à rythmique non soutenue se trouve dans ce disque : propension au laisser-aller niaisement béat, facilité des arrangements, inventivité infinitésimale, tentation de reproduire à l’envi le même morceau. La question principale que l’on se pose à l’écoute du disque est simple : que fait donc Ten and Tracer sur U-Cover, passionnant label, aventureux et soucieux d’une certaine différence ? Néanmoins, pour ne pas être complètement négatif, on se rassurera en se disant qu’un tel album fait du bien car il permet, par contraste, d’apprécier encore plus ceux qui lui sont radicalement différents.

François Bousquet
le 10/09/2004

À lire également

Llips.
Dos Partes
(U-Cover)
Ontayso
The Long River Run
(U-Cover)
Multiplex
XPand
(U-Cover)
Lackluster
Slice
(U-Cover)