Fibla

Vs Fbl Remixes

(spa.RK / Import)

 date de sortie

04/10/2004

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

.tape. / Benge / Electronica / Fibla / Lusine / Lusine ICL / Phluidbox / Rec_Overflow / spa.RK / Stendec

 liens

Benge
Fibla
Rec_Overflow
Lusine ICL
.tape.
Lusine
spa.RK

 autres disques récents
Cristian Vogel
Classics Remastered 1993-1998
(Sub Rosa)
Lau Nau
Poseidon
(Fonal)
Ueno Takashi
Smoke Under The Water
(Room40)
Spirit Fest
s/t
(Morr Music)

On le sait, les albums de remixes sont toujours des exercices délicats à juger ; ne nous aidant en rien, spa.RK nous propose un album de remixes de titres de Fibla (uniquement disponible en LP) sans nous préciser quels sont les titres originaux (on sait juste que ce sont des morceaux présents sur diverses compilations, compliquant encore plus la tâche). Partant, comment ne pas prendre ce disque comme une compilation regroupant des artistes fort appréciés de ces pages : Stendec, L’Usine, Phluidbox ou .tape. entre autres ?

Si le concept de l’album de remixes sans indication des titres originaux est quelque peu hermétique, bien sympathiques sont les intitulés de chaque morceau où sont repris les noms des villes des remixeurs. Ainsi, c’est Rec_Overflow, musicien madrilène, et son Madrid remix qui débutent le disque : rythmique hip-hop apaisée, insertion de samples de slam, utilisation de sonorités grésillantes s’apparentant à des scratchs, la rencontre entre electronica et hip-hop y est plutôt réussie. Toujours en Espagne et toujours proche du hip-hop, Eedl (auteur d’un inégal 12" l’an passé sur spa.RK) signe un Barcelona remix où de douces notes évoluent sur une cadence syncopée pour un résultat plutôt intéressant. Troisième artiste ibérique convié sur Vs Fbl remixes, .tape. offre un Oviedo remix gracieux : guitare flamenca digitalisée, texture aux sonorités quasi-aquatiques et rythmique ciselée. Enfin, Braille (barcelonais de naissance mais maintenant installé à Toulouse) clôt de manière intriguante l’album par un Toulouse remix aux consonances métalliques et à l’ambiance presque suspecte.

En revanche, en ce qui concerne les artistes non-espagnols, c’est la déception qui prévaut. En effet, on retrouve tout d’abord Stendec avec London remix, morceau classique d’electronica mélodique qui passe sans marquer (probablement une première pour ce duo qui est un de nos groupes préférés actuellement) ; ensuite vient Ola Bergman, artiste suédois, et un Stockholm remix guère passionnant. Ouvrant la face B du LP, Seattle remix voit L’Usine s’éloigner de son electronica-dub coutumière pour une electronica rythmée peu inspirée alors que plus loin, Phluidbox ne produit rien de captivant avec son Tennessee remix.

François Bousquet
le 04/10/2004

À lire également

V/A
Bip-Hop Generation v.8
(Bip-Hop)
bRUNA
Thence
(spa.RK)
Bradien + Eduard Escoffet
Escala
(spa.RK)
Rec_Overflow
Madrid
(spa.RK)