V/A

Void / Full

(Antifrost / Metamkine)

 date de sortie

00/11/2003

 genre

Electronique

 style

Expérimental

 appréciation

 tags

Antifrost / Coti / Dieb13 / Expérimental / Francisco López / Ilios / Jason Kahn / Maja Ratkje / Sachiko M. / Toshimaru Nakamura

 liens

Jason Kahn
Toshimaru Nakamura
Dieb13
Coti
Maja Ratkje
Ilios
Francisco López
Antifrost

 autres disques récents
Lali Puna
Being Water (EP)
(Morr Music)
Kin Leonn
Commune
(Kitchen.)
V/A
Cottage Industries 8
(Neo Ouija)
Snow Palms
Everything Ascending / Circling (EP)
(Village Green)

Deux ans après la première compilation d’Antifrost, qui réunissait autour d’un principe dichotomique différents expérimentateurs avec pour mot d’ordre une gamme imposée de 200Hz, le label greco-espagnol renouvelle la confrontation bicéphale des contraires non plus sur la sensation de l’opposition très charnelle douleur/plaisir mais sur le questionnement plus métaphysique du plein et du vide, chaque artiste ayant ici le choix de positionner son travail.

Plus étoffée, plus réfléchie, on retrouve sur cette compilation au double versant Francisco Lopez, Coti, Ilios, Jason Kahn et Ami Yoshida, déjà partants pour Suffer / Enjoy. La dissertation sur support blanc, cette fois, se fait plus complexe voir paradoxale : alors qu’on retrouve en thèse les attendus représentants du micro-minimalisme : Ami Yoshida, Ilios, Ronnie Sundin, Roel Meelkop, M. Behrens, Coti, Jason Kahn, Francisco Lopez, quelques uns des participants de l’antithèse se font plus déroutants, à côté de Maja Ratkje ou Eric la Casa : Toshimaru Nakamura, Sachiko M ou Alejandra and Aeron.
Plus que le plein au sens de volume, c’est la permanence en terme de surface qui est ici traitée, avec des grésillements à peine audibles qui viennent s’étaler sur la longueur d’une piste pour Nakamura, la persistance d’un sifflement caractéristique de la japonaise Sachiko M, et un environnement bruitiste cher au couple de Lucky Kitchen. Il serait injurieux de souligner ou de décrire les passages admirables, car finalement en plus de la réunion impressionnante de la crème des compositeurs de l’électronique expérimentale, ce bel album travaille à remettre en cause la notion même de composition : silence comme matière qui emplit ou saturation comme creux vertigineux ?

Un indispensable absolu pour qui cherche à comprendre la démarche de cette frange de l’électronique.

Léa Lescure
le 14/09/2005

À lire également

30/05/2005
Carl Stone / Ilios
(Instants Chavirés)
V/A
Haunted Weather
(Staubgold)
Omni
Omni
(Presqu’île Records)
Z’EV + Jason Kahn
Intervals
(Monotype Records)