Múm

Yesterday was Dramatic, Today is OK

(Morr Music / La Baleine)

 date de sortie

03/10/2005

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Electronica / Hildur Guðnadóttir / Múm / Morr Music

 liens

Múm
Morr Music
Hildur Guðnadóttir

 autres disques récents
Thomas William Hill
Grains Of Space
(Village Green)
Astrïd
A Porthole (I)
(Gizeh Records)
Eyolf Dale & André Roligheten
Departure
(Edition Records)
Tim Hecker
Anoyo
(Kranky)

Oh joie ! Morr Music (qui avait déjà accueilli les Islandais pour un album de remixes) a la brillante idée de ressortir Yesterday was Dramatic, Today is OK, premier et, à ce jour, meilleur album de Múm. Sorti à l’origine (2000) sur le label islandais Thule Musik, pressé en plus large nombre par Tugboat un an plus tard, ce long-format reparaît à point nommé après la déception engendrée par Summer Makes Good (en partie gommée par une convaincante prestation au Café de la Danse au moment de la sortie de ce disque).

À peine plongé dans le disque, on découvrait les ingrédients de la musique des Islandais : rythmiques en tapotements rapides s’apparentant à des roulements de train, mélodies enfantines, harmonieux mélange entre sonorités organiques et apports synthétiques (à son sommet dans Awake on a Train avec ses cordes, guitare et cuivres mêlés aux grésillements et rythmiques déconstruites). Qui plus est, et c’est surtout là la différence avec les albums qui succédèrent à celui-ci, l’utilisation des voix se faisait parcimonieuse ; là où, à présent, Múm y recourt un peu trop fréquemment (et, a fortiori, de manière peu heureuse maintenant qu’une des jumelles a quitté le groupe), le quatuor préférait à l’époque cantonner les voix à la fin des morceaux et se concentrer sur le travail instrumental. Ainsi triturait-il les rythmiques (Smell Memory), intégrait-il divers cuivres (There is a Number of Small Things) ou un accordéon lointain (The Ballad of the Broken String), mettait-il en place de sublimes ambiances de petit matin qui peine à s’éveiller (Sunday Night just Keeps on Rolling et ses instruments hésitants, peu assurés, comme encore endormis avant de s’ébrouer au bout de six minutes au gré de rythmiques galopantes).

Contenant déjà un de ces tubes qui ont fait la popularité de la formation islandaise (l’attachant et fragile The Ballad of the Broken Birdie Records), ce premier album ne délaissait ni son côté expérimental (les consonances industrielles d’Asleep on a Train, les sonorités “futuristes” de Slow Bicycle), ni son aspect plus abordable (les mélodies tintinabulesques de There is a Number of Small Things). Parfaite synthèse de ces deux orientations, Yesterday was Dramatic, Today is OK demeure, cinq ans après, toujours un excellent album et, rétrospectivement, se révèle même être un point d’ancrage de toute une frange de cette electronica-folk qui a émergé depuis ; un grand disque, assurément.

François Bousquet
le 06/10/2005

À lire également

Pascal Pinon
Sundur
(Morr Music)
The Go Find
Over the Edge vs What I Want (EP)
(Morr Music)
Ms. John Soda
While Talking (Ep)
(Morr Music)