Valet

Blood is Clean

(Kranky / Southern)

 date de sortie

16/04/2007

 genre

Rock

 style

Folk / Free

 appréciation

 écouter

3 MP3 (extraits)

 tags

Folk / Free / Kranky / Valet

 liens

Kranky
Valet

 autres disques récents
Russ Young
Pala (EP)
(Audiobulb)
The Star Pillow
Music For Sad Headbangers
(Midira Records)
Lali Puna
Being Water (EP)
(Morr Music)
Kin Leonn
Commune
(Kitchen.)

Connue pour faire partie de Nudge et Jackie O’Motherfucker, Honey Owens livre à present son premier album solo, sous le pseudonyme Valet. Comme on pouvait s’y attendre, c’est un free-folk hanté et légèrement psyché que nous propose l’États-unienne.

Effectivement, l’album débute par le long April 6th dans lequel percussions sèches et guitare acoustique frottée sans velléité mélodique servent de soutien à des vocalises ululantes. Place à un chant avec paroles dans le morceau-titre pendant qu’une guitare électrique se voit dotée d’une pédale wah-wah propre à étirer les sonorités qui en émanent, puis d’une distorsion qui les amènent vers des rivages plus menaçants. Ce sentiment nous habitera également sur Burmajuama, parcouru d’éléments électroniques et métalliques à même d’installer une ambiance anxiogène, comme s’il s’agissait de s’enfoncer avec force inquiétude dans un couloir sombre.

Alors qu’on pensait que Tame All The Lion, My Volcano ou Sade 4 Bri allaient se situer dans le même univers (les petits vrombissements et textures opaques du début et les notes détachées de guitare nous le laissaient présager), la voix d’Honey Owens apparaît, à la fois rassurante et en même temps résonnant parfaitement avec son environnement musical car quasi-spectrale. Précisément, on met ainsi en exergue les qualités de Blood is Clean, pouvant œuvrer dans un registre free-folk assez traditionnel tout en inculquant sa marque personnelle via cette capacité à émouvoir (que ce soit par le chant, comme par une suite rythmique telle celle proposée par les toms de Mystic Flood) en utilisant des éléments qui, d’ordinaire, sont plutôt enclins à souligner une dimension inquiétante.

On tient alors un premier album tout à fait convaincant et qui trouve idéalement sa place sur Kranky, label ouvert aux expérimentations mais qui a également un pied dans le free-folk.

François Bousquet
le 10/08/2007

À lire également

Tim Hecker
Virgins
(Kranky)
Loscil
Monument Builders
(Kranky)
V/A
Installation :05
(Masstransfer)
Greg Davis
Somnia
(Kranky)