Imagho

Inside Looking Out

(We Are Unique Records / La Baleine)

 date de sortie

02/04/2008

 genre

Rock

 style

Folk

 appréciation

 écouter

13 MP3 (complets)

 tags

Daniel Palomo Vinuesa / David Fenech / Folk / Imagho / We Are Unique Records

 liens

David Fenech
Daniel Palomo Vinuesa
Imagho
We Are Unique Records

 autres disques récents
eRikm
Doubse Hystérie
(Monotype Records)
Borosilicate Purl
Coalescence
(Autoproduit)
Stafrænn Hákon
Hausi
(Vogor Records)
Auburn Lull
Hypha
(Azure Vista Records)

Imagho, projet solo de Jean-Louis Prades n’est pas vraiment un habitué de nos pages. Pourtant il flirte ou a flirté régulièrement avec des artistes comme Frz, Fragile (Hervé Thomas de Hint, responsable du mastering de ce nouvel album) ou Ultra Milkmaids. Il sort ici son quatrième album solo sur lequel on retrouve d’autres têtes connues puisque David Fenech et Daniel Palomo Vinuesa y vont de leur participation.

Avec un tel passif, on s’attendait à un certain mélange entre guitares folk et bidouillages électroniques qui, s’ils sont bien présents, s’avèrent ici fort réduit, laissant la part belle à cette guitare chaleureuse, ces mélodies soyeuses, ces ambiances aigres-douces. Quelques chants d’oiseaux (From The Inside Looking Out), field recordings de gens qui parlent (Lament), ambiance de fête foraine, le début de l’album s’appuie sur des enregistrements d’ambiance, comme pour placer ces vignettes mélodiques dans un contexte, aider à l’évocation, la suggestion, l’impression de se laisser bercer dans un parc sur des mélodies soignées et fort joliment construites (Silves). De fait, l’électronique pure y est rare. On remarquera les glitches rythmiques et frétillants de City of Glass produits par Cyclyk, des montées et descentes de nappes et autres bidouillages électroniques sur In situ, de fines textures grésillantes enrobant les guitares sur Fée, de légers effets sur les six cordes de Ericeira, bref, une électronique toute en subtilités, fidèle à la musique d’Imagho en fait.
Généralement instrumental, ce nouvel album se voit quelques fois habillé d’une voix, sans pourtant en faire des chansons. David Fenech produit plus des plaintes vocales, ou lamentations comme le suggère le titre (Lament), et ce sont des spoken words qui interviennent sur Love Poem et Septentrion. On remarquera enfin quelques accents jazz ou blues que ce soit de part le jeu de guitare ou l’ajout du saxophone de Daniel Palomo Vinuesa sur Circaetes.

Ce nouvel album sort sous forme d’un double digipack avec donc un deuxième CD pour fêter les 10 ans d’activité de Imagho. Il s’agit donc d’une compilation intitulée Rythm/Treble 1998-2008 qui nous permet de refaire une passe complète (18 titres !) sur ce projet solo avec de nombreux titres extraits de ses précédents albums, mais aussi et surtout de regrouper quelques pistes essaimées sur diverses compilations, ainsi que des inédits, soit le travail parfait pour satisfaire tous les fans. Si l’on ne devait retenir que quelques titres, on citerait Bienvenue et Clodomir pour leurs multiples couches de guitares lumineuses (tous deux extraits de l’album Nocturnes), des inédits bien sûr tel que ... ou ailleurs au son beaucoup plus rock et sec, Hypno, aidé par l’électronique pour une ambiance lourde et inquiétante ou - Meth - et ses clics rythmiques. Deux titres un peu à part enfin avec The Endurance enregistré en live lors d’un festival qui se démarque par son ambiance cinématographique, avec ces bruitages sombres, ces cordes, cette voix qui nous conte une histoire. Cette compilation se termine avec Three Mile Island qui est quant à lui extrait de l’album Image des mondes flottants. Apaisement d’abord avec bruitage d’eau qui coule, rivière et nappe minérale bientôt écrasé d’une rythmique concassée.

Un bel album de folk tour à tour cotonneuse et lumineuse, une compilation bonus du même acabit, du bel ouvrage pour amateurs du genre.

Fabrice ALLARD
le 25/05/2008

À lire également

26/03/2010
Présences Electronique
(Le 104)
Dom Labreuil
Imposture Inpolysonne (DVD)
(Inpolysons)
04/07/2009
Schizophonic Cabaret (...)
(Les Voûtes)
14/06/2008
Music for Toys : David
(Glaz’Art)