Peter Broderick

Float

(Type / Differ-ant)

 date de sortie

12/05/2008

 genre

Rock

 style

Ambient / Néo-Classique

 appréciation

 tags

Ambient / Néo-Classique / Peter Broderick / Type

 liens

Type
Peter Broderick

 autres disques récents
The Star Pillow
Music For Sad Headbangers
(Midira Records)
Lali Puna
Being Water (EP)
(Morr Music)
Kin Leonn
Commune
(Kitchen.)
V/A
Cottage Industries 8
(Neo Ouija)

Après six mois sans sortie aucune, Type reprend du service avec le premier album de Peter Broderick, États-unien membre des groupes weird folk Horse Feathers et Loch Lomond ou croisé à l’occasion des tournées de Norfolk & Western et Erfterklang. Accompagné des cordes d’Amanda Lawrence (alto ou violoncelle), le musicien de Portland nous livre un album de néo-classique sensible et habité.

Multi-instrumentiste (piano, violon, alto, violoncelle, célesta, banjo, scie musicale, thérémin, accordéon, batterie, trompette, clavier, basse, n’en jetez plus…), Peter Broderick aurait pu aisément proposer un de ses disques poseurs comme on en rencontre trop souvent dans ce genre musical. À l’inverse, l’humilité de l’ensemble se fait en permanence jour tout au long d’un album empreint d’une grande humanité, résultant de la sobriété des arrangements comme de l’idoine dialogue entre claviers et cordes (Floating/Sinking, An Ending). Certes n’échappe-t-on pas à la prenante montée de cordes, propre à susciter l’émotion (A Glacier), mais elle est heureusement circonscrite à une durée suffisamment réduite pour parer aux critiques. À cet égard, on regrettera par endroits la brièveté de certains titres qui, en deçà des quatre minutes (le disque entier n’en compte que trente-cinq), ne développent peut-être pas assez leurs possibilités.

Sur le plus long morceau (Stopping on the Broadway Bridge et ses sept minutes trente), l’apport des effets de Skyler Norwood entraîne la musique de Peter Broderick vers quelque chose d’encore plus inquiétant, plus proche d’une ambient torturée que d’un néo-classique épuré. Si la réussite globale de l’entreprise ne nous étonne guère (un 7" paru en septembre 2007 sur Type nous avait déjà convaincus), nous sommes ravis de constater que l’États-unien peut sans difficulté passer d’un titre dépouillé à un morceau aux instrumentations plus riches (Broken Patterns), capable alors de densifier son propos, sans pour autant perdre en qualité.

François Bousquet
le 27/05/2008

À lire également

Khonnor
Handwriting
(Type)
The North Sea
Exquisite Idols
(Type)
Sylvain Chauveau
Singular Forms (Sometimes Repeated)
(Type)
Sanso-Xtro
Sentimentalist
(Type)