Global Tekno : Plaid - B12

 date du concert

21/11/1998

 salle

Grande Halle de la Villette,
Paris

 tags

B12 / Festival Global Tekno / Grande Halle de la Villette / Plaid

 liens

Plaid
Grande Halle de la Villette

A peine sortit du concert büro.7, nous voici de nouveau à La Villette d’un coup de métro. Aujourd’hui nous sommes là pour les lives de Plaid et B12, 2 groupes de l’excellente écurie Warp. On ne sera pas dépaysé car ils se produiront respectivement à 3h00 et 4h45 !!
En attendant on fait le tour des salles : l’Atrium diffuse une house un peu molle pour débuter la soirée, FG oblige. On se dirige ensuite dans la Nef ou Kevin Saunderson commence son set en douceur, mais évolue petit à petit vers quelque chose de très dansant et qui "tape" pas mal. Très bien pour se mettre en jambe et à l’approche de à 3h00, direction le London Club.

Plaid est là et commence un peu bizarrement : en fait leur musique est loin d’une techno basique, 100% synthétique, et incorpore pas mal de samples d’instruments classiques ou locaux, donnant un ton "world music" au début de leur live. A noter qu’en plus de la formation de base, ils sont accompagné d’un DJ qui scratch, transformant ainsi un peu les morceaux. Ca laisse aussi entrevoir une nouvelle orientation pour leur prochain album.... Mais petit à petit le ton monte, le DJ s’absente de plus en plus souvent et nous laisse percevoir de somptueuses mélodies entêtantes, pour arriver sur un final explosif, presque violent !!

Une petite pause en attendant B12, le temps de prendre un café, manger un mars (et ça repars !!), se balader sur les passerelles métalliques qui dominent la Nef et contempler une salle comble pour Colin Dale, suivi de près par DJ Pierre et ses TB303 vrombissantes. On resterait bien, mais B12 ne nous attendra et on ne peut rater cet événement.

Retour au London Club donc. Les membres de B12 font les derniers réglages sons et c’est partit. On était en droit de se demander ce qu’un tel groupe pouvait bien faire dans ce genre de lieu, au milieu d’une rave, avec leur musique que l’on ne peut pas vraiment qualifier de dansante.
Et bien en live ils jouent de façon très différente : l’accent est mis sur les rythmiques qui ne sont complètement retravaillées, bien plus complexes. Les mélodies qui sont plutôt planantes sur disque passent en arrière plan. L’ensemble est bien plus electro et par conséquent très dansant. D’ailleurs on ne résistera pas à l’envie, et ce durant tout le concert puisqu’à aucun moment le rythme ne diminuera.
Petit à petit les mélodies apparaissent afin de retrouver - comme pour Plaid - le son de leur premiers enregistrement. Divin.

Fabrice ALLARD
le 25/11/1998

À lire également

28/10/2011
Bozar Electronic Weekend
(Bozar)
24/10/2001
Plaid - Mira Calix
(Batofar)
Plaid
Spokes
(Warp)
29/03/2008
Festival Empreintes (...)
(Salle des Fêtes de Bressou)