ThisQuietArmy

Unconquered

(Foreshadow Music / Import)

 date de sortie

07/04/2008

 genre

Rock

 style

Ambient / Drone / Post-Rock

 appréciation

 tags

Ambient / Destroyalldreamers / Drone / Foreshadow Music / Post-Rock / thisquietarmy

 liens

Destroyalldreamers
thisquietarmy
Foreshadow Music

 autres disques récents
Giulio Fagiolini
Dietro A Un Vetro
(Home Normal)
Crisopa
Transhumante
(Sound in Silence)
Celer
Akagi
(Two Acorns)
Bauri
Vinkelvolten (EP)
(FireScope Records)

Après quelques sorties CD-R et MP3, voici le premier véritable album de ThisQuietArmy, projet solo du canadien Eric Quach, guitariste au sein du combo post-rock DestroyAllDreamers dont nous avons déjà pu nous faire écho. En solo, Eric Quach se détache un peu du genre et propose une musique plus apaisée, ambient à base de guitares. C’est un label polonais basé à Cracovie qui sort cet album, Foreshadow Music, aux productions généralement sombres, qu’il s’agisse d’ambient électronique ou de rock plus dur.

A vrai dire, après avoir écouté quelques sorties récentes du label, on était un peu inquiet en mettant le disque sur la platine, s’attendant à entendre de grosses guitares, des drones lourds et incisifs. Vue les premières secondes de l’album, on fut vite rassuré, on aurait même tendance à vouloir monter le volume. ThisQuietArmy ne dénote pas sur le label polonais, la tonalité restant sombre, mais on cherche un peu les guitares Immobilization, étonnante ouverture de l’album en collaboration avec son compatriote Aidan Baker, moitié de Nadja. Les titres s’enchaînent et semblent former une seule pièce mouvementée, faite de montées rugueuses et d’accalmies mélancoliques. Les drones de guitares s’élèvent, les six cordes produisent quelques mélodies lumineuses, d’autres plus dures et rugueuses créant un mélange complexe, flirtant de manière plus classique avec un post-rock épique quand se forme un épais mur sonore ressemblant à s’y méprendre à un réacteur d’avion (Battlefield Arkestrah).
Même si le thème de la guerre est omniprésent, que ce soit dans le nom du projet d’Eric Quach ou les titres des morceaux, on regrettera quelques rythmiques certes martiales, mais trop répétitives et sans véritable apport (Warchitects), trahissant même des influences goth/cold sur The Sun Destroyers ou encore The Great Escapist, ce dernier se distinguant par le chant de Meryem Yildiz joliment désenchanté. Par ailleurs, on se laisse porter, envelopper dans ces couches de guitares, mélodies répétitives envoûtantes, nappes limpides, vibrations ondulantes, lentes montées menaçantes, e-bow sur le point de rupture sur le magnifique Death of a Sailor. A l’image de Immobilization, Eric Quach se fait particulièrement convainquant lorsqu’il mêle les instruments sur de longues plages ambient, entre apaisement et menace avec basses synthétiques vrombissantes, piano réverbéré, et grincements métalliques sur Mercenary Flags.

Fort plaisant sur la longueur, Unconquered est plutôt une très bonne surprise, en tout cas suffisamment pour être curieux de la suite qui sera donnée à cet album. En attendant que ce soit pour approfondir ou découvrir ce projet solo, on pourra télécharger sur le site du label un single MP3 comprenant Battlefield Arkestrah et Dronewars, un inédit de 15 minutes !

Fabrice ALLARD
le 06/10/2008

À lire également

08/06/2009
Nadja / ThisQuietArmy /
(Instants Chavirés)
15/11/2013
Thisquietarmy / Phil (...)
(An Vert)
Thisquietarmy & Scott Cortez
Meridians
(Three:Four Records)
Destroyalldreamers
Wish I Was All In Flames
(Where Are My Records)