Performance #10 : Encre + Noak Katoi / Rom

 date du concert

25/09/2002

 salle

Pop In,
Paris

 tags

Encre / Noak Katoi / Pop In / Rom

 liens

Encre
Noak Katoi

 dans la même rubrique
29/11/2016
Moskus
(Maison de Norvège)
07/11/2016
Melmac
(Pop In)

Nouvelle édition des soirées Performance, déjà la dixième du nom, organisées par le label parisien Intercontinental. A l’affiche Rom, batteur d’Herman Düne, pour un set solo, et Yann Tambour d’Encre en duo avec Noak Katoi.

Rom prit tout d’abord place sur scène et nous offrit un concert d’une demi-heure relativement plaisant. Seulement accompagné de sa guitare acoustique, il alterna compositions personnelles et reprises judicieusement choisies (Unfinished Sympathy de Massive Attack, All Cats are Grey de Cure ou Sandriam de Perry Blake) et rendues difficilement reconnaissables de par le dépouillement de l’instrumentation. On apprécia également que Rom resta seul à la guitare pendant tout le set, aucun des frères Herman Düne ne venant, comme on les a trop souvent vu faire dans d’autres concerts (Berg Sans Nipple, Songs:Ohia) plomber ses chansons de leur trompette, batterie ou voix.

Après quelques petits soucis de balance, ce fut au tour de Noak Katoi et Yann Tambour. On savait que celui qui se trouve derrière Encre se produisait par ailleurs en solo mais on avait, jusqu’ici, pas encore eu l’occasion de le voir. Ils débutèrent leur concert par un long drone constitué de nappes samplées et d’un trémolo de guitare exécuté par Yann, tandis que Noak Katoi, installée au clavier, disposait çà et là notes et accords épars. L’ensemble, fort agréable, nous fit immédiatement penser à Vibracathedral Orchestra, les percussions en moins. Le morceau suivant, uniquement joué au piano, vit se succéder notes délicatement posées, accords gracieusement placés et résonance savamment utilisée. Partant d’un tapis sonore aux samples divers (sistre, cuivre, chant lointain et discret, mais aussi le bruit d’un liquide versé dans un verre), les deux musiciens semblèrent, sur le titre d’après, se relayer, jouant cinq-six notes et laissant leur instrument résonner pendant que l’autre jouait à son tour. Soutenu tout du long par une rythmique poppy probablement samplée d’un marimba, le morceau qui suivit fut le plus convaincant : Noak Katoi et Yann enchaînèrent arpèges et suite enlevée de notes, des instruments à vent préalablement enregistrés apparurent, un véritable édifice musical était en train de s’ériger. Malheureusement, les problèmes techniques s’accentuant, Yann lâcha à terre sa guitare dont plus aucun son ne sortait et ils durent, à notre regret, arrêter là leur prestation.

François Bousquet
le 27/09/2002

À lire également

03/11/2001
Encre
(Fnac St Lazare)
22/05/2003
Clogs - Encre
(Guinguette Pirate)
V/A
Active Suspension vs Clapping Music
(Active Suspension)
19/12/2001
Performance #2 : Encre /
(Guinguette Pirate)