V/A

Diaspora : Cottage Industries 5

(Neo Ouija / Import)

 date de sortie

27/10/2008

 genre

Electronique

 style

Ambient / Electronica / IDM / Minimal / Techno

 appréciation

 tags

Ambient / Andrey Kiritchenko / Benjamin Brunn / Build Buildings / Critikal / Deer / Electronica / Honey Sacrifice / IDM / Kangding Ray / Maps and Diagrams / Metamatics / Minimal / Move D / MXM / Nacht Plank / Neo Ouija / nq / Palac / Random Noise Productions / Relapxych.0 / Sense / Seven Ark / soundhacker / Techno / Tilman Ehrhorn

 liens

nq
Sense
Andrey Kiritchenko
Random Noise Productions
Critikal
Kangding Ray
soundhacker
Neo Ouija
MXM
Tilman Ehrhorn
Deer
Build Buildings
Benjamin Brunn
Palac
Honey Sacrifice
Relapxych.0

 autres disques récents
Lali Puna
Being Water (EP)
(Morr Music)
Kin Leonn
Commune
(Kitchen.)
V/A
Cottage Industries 8
(Neo Ouija)
Snow Palms
Everything Ascending / Circling (EP)
(Village Green)

Annoncé comme disparu fin 2005, après cinq ans de belles découvertes, Neo Ouija avait été repris par Martin Hirsch (Deer) l’an passé et c’est fort logiquement avec un nouveau volume de la formidable série Cottage Industries que le label renaît cette année. Fidèle à sa ligne de conduite, c’est un regroupement d’artistes electronica (dont la bonne moitié nous est inconnue) qu’on retrouve sur cette double compilation.

Dès le premier morceau, le ton est donné avec la très convaincante intervention de l’Anglais MXM, à mi-chemin entre electronica et IDM avant de retrouver un morceau de Move D remixé par Benjamin Brunn qui parvient à conserver l’aspect sombre de la techno minimaliste de David Moufang. Après un titre passable du Berlinois Tilman Ehrhorn (dont le prochain album est annoncé sur Neo Ouija) et une pièce trop linéaire de Remote_, le Grec Pridon se sort à peu près de ce même écueil grâce à quelques breaks bien sentis. Retour de Move D ensuite pour un morceau bien à lui, opérant dans sa veine habituelle, avant d’être plutôt touché par l’electronica délicate du débutant Plexus Instruments. Deer n’a pas oublié de figurer sur la compilation de son propre label sur laquelle ses lignes mélodiques et ses fines rythmiques font merveille. Avec son approche plus IDM, le Macédonien Dimitar Dodovski n’est nullement inintéressant, à la différence de Fluxion et A Made Up Sound, inaptes à faire véritablement évoluer leurs titres. Pour finir ce premier disque, A.K.A. Dings appelle confirmation avec une approche minimale parsemée de samples parlés de même que l’ambient légèrement opaque de Relapxych.0.

Pour ouvrir le second CD, Sense (étonnamment muet depuis plus de trois ans, hormis des participations à des compilations) nous offre une nouvelle réussite alliant cadence rythmique travaillée et nappes accueillantes avant d’être également séduit par les propositions de Build Buildings, habile artisan electronica mêlant cliquetis, cut-ups et mélodies graciles, et Kangding Ray, artiste signé sur Raster-Noton (évoqué dans ces pages pour un concert avec Alva Noto en 2006) qui évolue avec succès dans les mêmes eaux. Après son remix de Move D, Benjamin Brunn apparaît en propre pour un morceau très convaincant, toujours avec une rythmique minimaliste assez click’n’cut. Poursuivant son exploration de contrées plus ambient, Maps & Diagrams met presque de côté toute mélodie tandis que Fell se perd dans un post-dub parcouru d’envolées flutesques. Haussant le ton, les Anglais de soundhacker restent dans la lignée de leur disque chroniqué ici précédemment, comme le fait plus loin et dans un registre plus apaisé, Seven Ark. On découvre ensuite avec intérêt l’electronica de Palac et sans plus d’emballement que cela le dub de NQ. Place enfin à trois titres ambient pour terminer : Andrey Kiritchenko avec une pièce assez noire, Honey Sacrifice (nouveau projet du vétéran techno Coleman Horn) avec une alliance probante entre guitare acoustique grattée et structure ambient et un court duo entre Nacht Plank et Shintaro Aoki.

François Bousquet
le 30/11/2008

À lire également

Maps and Diagrams
Smeg
(Cactus Island Recordings)
15/11/2014
Transient Festival (...)
(Mains d’Oeuvres)
V/A
Everything is Green
(Toytronic)
Sense
Smallthings (EP)
(Cactus Island Recordings)