Gombrowiczshow

 auteur

Sophie Perez et Xavier Boussiron

 metteur en scène

Sophie Perez et Xavier Boussiron

 date

du 22/11/2008 au 06/12/2008

 salle

Théâtre de Chaillot,
Paris

 appréciation
 tags

Sophie Perez et Xavier Boussiron / Théâtre de Chaillot

 liens

Théâtre de Chaillot

 dans la même rubrique
du 05/11/2016 au 26/11/2016
La Nuit des Taupes
(Théâtre des Amandiers)
du 15/09/2016 au 08/10/2016
Il faut beaucoup aimer les Hommes
(Théâtre Ouvert)
du 21/09/2016 au 08/10/2016
Nobody
(Théâtre Monfort)
du 10/05/2016 au 04/06/2016
Je suis Fassbinder
(Théâtre de la Colline)

Deux ans et demi après El Coup du Cric Andalou, on retrouve Sophie Perez et Xavier Boussiron dans la salle Gémier du Théâtre de Chaillot pour un Gombrowiczshow plus ou moins dédié à l’auteur polonais Witold Gombrowicz. Le spectacle précédent nous avait laissé le souvenir d’un fourre-tout au sein duquel quelques scènes surnageaient, mais surtout porté par des acteurs déployant une vitalité à toute épreuve.

Les mêmes intervenants se retrouvent cette saison, pour un résultat peu éloigné, quoiqu’au final moins convaincant et dont on retiendra principalement un passage où Stéphane Roger imite Jacques Chancel dans ses fameux entretiens Radioscopie et un final enfin apaisé. Peut-être se lasse-t-on de cette absence de véritable fil narratif, de cette accumulation de saynètes n’hésitant pas à se parer d’un mauvais goût régulièrement scatologique et de cette volonté de pousser les comédiens à hurler et gesticuler sur un plateau figurant vaguement un château sur un promontoire. Le plus gênant n’est pas qu’on n’ait guère souri au grand-guignol mis en place, mais qu’on ait fini par s’ennuyer ferme tant l’escalade dans l’outrance s’avère prévisible.

Alors certes entend-on le désir de jouer sur le corps de l’acteur, l’envie de proposer un spectacle total aux ressorts comico-grossiers et le positionnement (assumé dès le prologue joué devant un rideau de scène tout à fait raccord : une tarte aux pommes surplombé d’un crâne, lui-même placé devant le titre de la pièce écrit en lettres gothiques) des comédiens annonçant « se contrefoutre » des canons théâtraux traditionnels. Mais on ne doit définitivement pas constituer le public idoine pour ce type de production.

Autres dates :
- du 13 au 15 janvier 2009 : NTA - Angers
- 2 décembre 2009 : CNDC de Châteauvallon
- 7 et 8 décembre 2009 : Auditorium de l’ESAM - Caen

François Bousquet
le 06/03/2009

À lire également

du 29/05/2013 au 01/06/2013
Dedans Dehors David
(Théâtre de Chaillot)
du 22/02/2006 au 23/03/2006
El Coup du Cric Andalou
(Théâtre de Chaillot)