Derniers Remords avant l’Oubli

 auteur

Jean-Luc Lagarce

 metteur en scène

Rodolphe Dana

 date

du 23/10/2007 au 25/11/2007

 salle

Théâtre de la Bastille,
Paris

 appréciation
 tags

Jean-Luc Lagarce / Théâtre de la Bastille

 liens

Théâtre de la Bastille

 dans la même rubrique
du 10/05/2016 au 04/06/2016
Je suis Fassbinder
(Théâtre de la Colline)
du 17/03/2016 au 03/04/2016
En Route – Kaddish
(Nouveau Théâtre de Montreuil)
du 16/03/2016 au 26/03/2016
L’Adversaire
(Théâtre Paris-Villette)
du 03/03/2016 au 02/04/2016
Les Gens d’Oz
(Théâtre de la Colline)

Quasi-épilogue d’une année 2007 consacrée à Jean-Luc Lagarce, qui aurait eu 50 ans, la mise en scène par Rodolphe Dana de Derniers Remords avant l’Oubli, l’une des pièces les plus jouées du dramaturge, s’arrête pour un mois au Théâtre de la Bastille, dans le cadre du Festival d’Automne, après avoir été montée à Toulouse.

Dans la perspective de la vente d’une maison de campagne, deux couples (Hélène et Antoine, Anne et Paul) rendent visite à Pierre qui y a fait sa vie. Entre deux échanges vifs sur l’opportunité de la conservation de la demeure, on comprend qu’Hélène a été la compagne de Pierre, avant d’être celle de Paul et que la maison appartient à ces trois anciens amis. Il ne s’agit donc pas seulement de décider de l’avenir de la bâtisse, mais aussi de solder le passé, de revenir sur quelques rancoeurs enfouies et de ressortir de vieux reproches. Dans une langue marquée par des répétitions de phrases jamais lassantes et des ratiocinations sarrautiennes sur l’emploi de tel ou tel mot (à l’image d’une joute marquante sur l’adjectif « taciturne »), Lagarce mêle donc amours passés des êtres et attachement présent au lieu, émotion des retrouvailles et gêne des non-dits, incommunicabilité des sentiments et tirades verbeuses.

Servi par des comédiens au diapason, sachant passer sans encombre du cynisme à la comédie (l’hilarante scène, à la limite du monologue, dans laquelle Antoine part de son expérience d’attaché commercial, spécialiste des voitures d’occasion, pour évoquer la psychologie masculine), le texte de Jean-Luc Lagarce est d’autant plus à son aise que la mise en scène opte pour un dénuement certain. Hormis quelques sièges, une table de jardin et des graviers pour figurer l’espace extérieur, le plateau est vide, amenant les acteurs à s’écarter de son centre lorsqu’ils ne sont plus en scène. Ainsi, continuant malgré tout à observer qui sa conjointe, qui son ex-compagnon, qui son amie d’enfance, les personnages font ressortir plus encore le poids du passé et des conventions dans les échanges qu’ont ceux qui sont dans la lumière. Tout juste regrettera-t-on quelques adresses au public un peu trop récurrentes (surtout au début de la pièce) et quelques prises à parti de celui-ci oscillant entre démagogie et volonté d’universalisme un peu facile (d’autant plus que le texte n’en a guère besoin pour toucher), mais dans l’ensemble, on ne peut que conseiller cette mise en scène et, plus largement, le théâtre de Jean-Luc Lagarce.

Autres dates :
- du 27 novembre au 2 décembre 2007 : La Ferme du Buisson – Marne-la-Vallée
- du 6 au 8 décembre 2007 : La Scène Watteau – Nogent-sur-Marne
- du 18 au 22 décembre 2007 : La Rose des Vents – Villeneuve-d’Ascq
- 27 et 28 mars 2008 : Théâtre Le Quai – Angers
- 11 avril 2008 : Théâtre Louis Aragon – Trembley-en-France
- 24 mai 2008 : Centre de loisirs Charlie Chaplin – Vert-le-Petit
- 30 et 31 mai 2008 : Encausse-les-Thermes
- 6 juin 2008 : Salle polyvalente – Cheptainville
- 16 et 17 octobre 2008 : Action culturelle du Barrois – Bar-le-Duc
- 21 et 22 octobre 2008 : Théâtre d’Arles
- 24 octobre 2008 : Théâtre en Dracénie – Draguignan
- du 6 au 8 novembre 2008 : Lieu Unique – Nantes
- 25 novembre 2008 : Institut Français – Fès
- 27 novembre 2008 : Institut Français – Casablanca
- 29 novembre 2008 : Institut Français – Marrakech
- 4 décembre 2008 : Théâtre du Château – Eu
- 10 et 11 janvier 2009 : Théâtre Firmin Gémier – Antony
- du 14 au 17 janvier 2009 : Quartz – Brest
- 27 janvier 2009 : Parvis – Ibos
- 17 et 18 février 2009 : Coupe d’Or – Rochefort
- 9 avril 2009 : Espace culturel André Malraux – Kremlin-Bicêtre

François Bousquet
le 05/11/2007

À lire également

du 15/09/2009 au 09/10/2009
L’Oral et Hardi
(Théâtre de la Bastille)
du 2/6/2003 au 29/6/2003
Les ordures, la ville et
(Théâtre de la Bastille)
du 24/09/2004 au 13/10/2004
La Démangeaison des (...)
(Théâtre de la Bastille)
du 02/11/2009 au 28/11/2009
sexAmor
(Théâtre de la Bastille)