Kiila

Tuota Tuota

(Fonal / Import)

 date de sortie

26/05/2009

 genre

Rock

 style

Folk

 appréciation

 écouter

2 RealAudio complets

 tags

Es / Folk / Fonal / Kiila

 liens

Kiila
Es
Fonal

 autres disques récents
Western Edges
Prowess
(Sound in Silence)
Mis+Ress
Dispellers
(Sound in Silence)
Ex Confusion
I Remember When
(n5MD)
Deaf Center
Low Distance
(Sonic Pieces)

Paru le même jour que le Kesämaan lapset d’Es, le troisième album de Kiila est également le premier à être évoqué en ces pages qui avaient cependant déjà rendu compte de prestations scéniques du collectif finlandais. On stigmatisait d’ailleurs, à l’occasion de la tournée Fonal du printemps 2006, un aspect plus « rodé » de leur musique, un peu éloigné du caractère sympathiquement improvisé de leur set de 2003. Fort logiquement, c’est un peu le même sentiment que l’on ressent à l’écoute de Tuota Tuota.

De fait, si le folk du groupe mené par Sami Sänpäkkilä continue de se tourner, par ses mélodies ou ses instrumentations, vers quelque chose d’assez psyché, l’ensemble fait également montre d’une tenue un rien trop corsetée et d’un déroulement un rien trop prévisible. Ainsi en est-il, par exemple, de la montée en puissance progressive (des instruments, mais aussi du chant) de Kevätlaulu, du pont empli de distorsion de Portaissa ou de l’entrée de l’orgue dans Pöllötulkin Mietteet. Même sentiment d’un trop grand programmatisme quand Laura Naukkarinen passe au chant principal pour Niin Kuin Puut, habitués que nous sommes de ces échanges de poste entre les huit musiciens finlandais.

Si on s’efforce de mettre de côté ce que l’on peut déjà connaître du groupe et d’écouter ce nouveau long-format relativement vierge, on en appréciera assurément le positionnement, puisant dans l’héritage folk pour proposer une musique plus hybride, renforcée par la multitude d’instruments utilisés, et qui sonne à la fois comme assez anachronique tout en étant diablement contemporaine. De surcroît, l’usage unique du finlandais pour le chant confère aux compositions de Kiila une étrangeté toute singulière qui fait bien de ce groupe une formation attachante, même si ce disque n’est probablement pas leur meilleur.

François Bousquet
le 19/06/2009

À lire également

V/A
Avantometric Attachments 2002
(Avanto Recordings)
Es
Sateenkaarisuudelma
(Fonal)
Es
Kesämaan Lapset
(Fonal)
Lau Nau
Poseidon
(Fonal)