Bacanal Intruder

Cantariolas

(Eglantine Records / COD&S Distribution)

 date de sortie

15/09/2009

 genre

Electronique

 style

Electronica / Folk

 appréciation

 écouter

Cantariola (MP3 complet)

 tags

Bacanal Intruder / Eglantine Records / Electronica / Folk

 liens

Eglantine Records

 autres disques récents
Ståle Storløkken
The Haze Of Sleeplessness
(Hubro)
Arovane + Porya Hatami
C.H.R.O.N.O.S.
(Karl Records)
Tomoyoshi Date + Stijn Hüwels
Hochu-Ekki-Tou
(Home Normal)
Proem
Until Here For Years
(n5MD)

Deux ans et demi après son premier album, le sympathique Lulo, c’est à nouveau sur le label de Valenciennes Églantine Records que Bacanal Intruder promène son electronica-folk de bon aloi. Guitare acoustique en bandoulière, petites interventions bidouillées en accompagnement et camarades de jeu (Mikel Martinez, Luis Fernando, Aitor, Katie Morrice) en soutien : la même panoplie qu’en 2007 permet à Luís Solís de proposer une dizaine de petites chansons (les cantariolas du titre) tout à fait indiquées pour ces soirs d’été.

De surcroît, par rapport à son prédécesseur, ce second album ne souffre pas de titres plus faibles, sachant dérouler son propos sans s’égarer dans de périlleux à-côtés. Quelques légères inclinaisons plus électroniques (Plumazul) ou la voix de Katie Morrice (Long Day) viennent cependant s’introduire au milieu du disque, tandis que la guitare de l’Espagnol sait également se faire un peu différente jusqu’à se parer d’atours bossa (Welcome To La Siesta). Toujours aussi agréable, la musique de Bacanal Intruder poursuit donc son opération de charme ; reste à présent à espérer une traduction scénique de ses efforts discographiques.

François Bousquet
le 06/10/2009

À lire également

.Tape.
Toilet Brush Reaction
(Eglantine Records)
Malthruyst
Kaqo Dakesa
(Eglantine Records)
Bacanal Intruder
Do While, If Else
(Other Electricities)
Immune
Not Until Morning
(Eglantine Records)