Richard Fauguet : Pas vu, pas pris

 date

du 04/06/2009 au 09/08/2009

 salle

Le Plateau / FRAC Île-de-France,
Paris

 appréciation
 tags

Le Plateau / FRAC Île-de-France / Richard Fauguet

 liens

Le Plateau / FRAC Île-de-France

 dans la même rubrique
du 22/09/2016 au 11/12/2016
Mark Geffriaud : Deux Mille Quinze
(Le Plateau / FRAC Île-de-France)
du 06/09/0216 au 29/10/2016
Paris
(Fondation d’entreprise Ricard)
du 02/06/2016 au 09/10/2016
Telling Tales : Excursions In Narrative Form
(Museum of Contemporary Art)
du 23/06/2016 au 11/09/2016
Mika Rottenberg
(Palais de Tokyo)

Alors qu’on pensait assister à une rétrospective de l’œuvre de Richard Fauguet, plasticien dont le travail autour des objets domestiques le rend largement accessible, petite surprise en entrant dans la monographie que lui consacre le Plateau. En effet, les œuvres les plus connues du Français (la table de ping-pong avec les multiples balles retraçant les trajectoires, le grand fauteuil en tuyau de poêle ou les animaux molécules) sont absentes pour privilégier, comme l’indique malicieusement le titre de l’exposition, des pièces moins célèbres mais qui témoignent néanmoins de quelques constantes invariables.

JPEG - 17.2 ko
Sans Titre
(courtesy Galerie Art : Concept)

Ainsi retrouve-t-on quand même un animal molécule avec ce moustique géant fait à base de globes de verre blanc : robuste par sa taille et son empâtement, l’insecte se fait fragile par sa blancheur et la finesse de l’épaisseur du verre.

Plus largement, ce sont donc des ustensiles du quotidien qui servent régulièrement de base à Fauguet : vaisselle de cantine dans la Trilogie pour figurer Darth Vador, R2D2 et C3PO, becs verseurs de sucre en poudre collés sur des cartes postales reproduisant des œuvres de Man Ray ou Dan Flavin (Bec verseur à sucre), tuyau de poêle et lampe tempête pour fabriquer un chevalier, lance tendue sur son destrier (Jules II). Souvent vintages (Vénilia, Formica, lampes opaline), les matériaux employés parviennent cependant à se garder de toute posture nostalgique, préférant faire le lien entre leur non-noblesse et les figures (chevalier médiéval) et icônes (héros de Star Wars) de la culture populaire qu’ils signifient. Réinvestis de la sorte, avec toute la tendresse que l’on peut imaginer, ces media prennent une consonance beaucoup plus contemporaine, à l’image de ce très réussi banc minimaliste et coloré fabriqué à partir de dessus de tabourets en Formica (Ligne assise Formica).

JPEG - 16.4 ko
Bec verseur à sucre
(courtesy Galerie Art : Concept)

À côté de cette veine, Richard Fauguet développe toute une série de collages. À ce titre, il peut aussi bien recouvrir le Voyage au bout de la nuit de Tipp-Ex pour mettre en exergue la ponctuation célinienne (Céline), superposer de nouveaux dessins (eux aussi au Tipp-Ex) aux pages d’un manga ou souder de kitchissimes céramiques entre elles, afin de créer des petits monstres disposés sur un large tatami entre zoo imaginaire et fontaine Stravinsky de brocante. Lorsque ses collages s’apparentent davantage à des ready-mades, ils se font plus convenus (l’alliage pompe à vélo et boule de pétanque, bien peu novateur) mais dialoguent toutefois aisément avec ses autres productions (le chevalier Jules II et le papier peint Intérieur Queer en l’espèce), révélant la grande cohérence de l’œuvre de l’artiste.

François Bousquet
le 31/07/2009

À lire également

du 12/12/2013 au 23/02/2014
Alejandro Cesarco : (...)
(Le Plateau / FRAC Île-de-F)
du 21/01/2016 au 10/04/2016
De Toi à la Surface
(Le Plateau / FRAC Île-de-F)
du 25/04/2007 au 15/08/2007
Airs de Paris
(Centre Pompidou)
du 15/12/2011 au 26/02/2012
Le Sentiment des Choses
(Le Plateau / FRAC Île-de-F)