Festival Némo 2003 - Long-Métrages

 date

du 17/01/2003 au 26/01/2003

 salle

Forum des Images,
Paris

 tags

Forum des Images

 liens

Forum des Images

 dans la même rubrique
du 26/05/2016 au 05/06/2016
Quinzaine des Réalisateurs 2016 - Reprise de la sélection
(Forum des Images)
du 22/01/2016 au 31/01/2016
Festival Premiers Plans d’Angers 2016 - Reprise du Palmarès
(Forum des Images)
du 28/11/2015 au 06/12/2015
EntreVues - Festival International du Film de Belfort 2015 - (...)
(Cinémathèque Française)
du 22/11/2014 au 30/11/2014
EntreVues - Festival International du Film de Belfort 2014 - (...)
(Luminor Hôtel de Ville)

Pas mal de films américains cette année au Festival Nemo, tous plus différents les uns des autres.

On commença avec Spun de Jonas Akerlund, énième film sur de jeunes junkies de la côte Ouest. Le réalisateur, un suédois émigré aux Etats-Unis et venu du clip, signe là un film très « mode » (musique de Billy Corgan de The Smashing Pumpkins, contre-emploi de Mickey Rourke en « cuistot » de la drogue, « résurrection » de Debbie Harry pour un second rôle déjanté) qui lorgne pas mal, de surcroît, sur Requiem for a Dream de Darren Aronofski (effets visuels après la prise de drogue, caméra sans cesse en mouvement) et Another Day in Paradise de Larry Clark.

S’inspirant peut-être également de Clark (même attention portée sur les corps moites d’adolescents en plein été que dans Kids), Peter Sollett opte, pour sa part, pour la comédie. Narrant les déambulations dans le Lower East Side de New York d’un tombeur latino de 16 ans, Long Way Home séduit par sa fraîcheur, son humour (on rit franchement et régulièrement) et sa spontanéité non dénuée de candeur. Sachant aussi, par moments, s’attaquer un peu à la bigoterie de la grand-mère du héros, ce premier long-métrage possède le rythme des films de Marc Levin (Slam, Brooklyn Babylon) et trouve un juste milieu entre chronique et film d’apprentissage.

Présenté à Cannes il y a près de deux ans où il ne fut pas trop bien accueilli et remonté depuis, CQ arrive enfin sur nos écrans et était présenté, en avant-première, à Némo. A cheval entre les Etats-Unis et l’Europe, Roman Coppola fait dans la double mise en abyme : CQ est un film sur un monteur américain travaillant, dans le Paris de la fin des années 60, sur un film de série B (Dragonfly) et tournant, en même temps, un film sur sa propre vie (1969/1970). Si la légère critique du milieu du cinéma (CQ se moquant aussi bien des gros producteurs que des films d’auteurs) est plutôt bien sentie, l’ensemble semble tourner à vide et, même si Elodie Bouchez (jouant le rôle de la compagne du monteur) est moins exaspérante qu’à l’accoutumée, au final, on est pas loin de préférer Dragonfly à CQ, le premier assumant complètement son côté décalé et kitsch. Avec ce premier film, Roman Coppola est, évidemment, à des lieues de la chronique soignée et torturée qu’avait brillamment réalisée sa sœur avec The Virgin Suicides.

Dans un tout autre registre, Last Party 2000 fut sans conteste le meilleur film américain du festival, voire le meilleur film du festival. Ce documentaire nous entraîne, aux côtés de l’acteur Philip Seymour Hoffman (vu chez les frères Coen ou Todd Solondz), dans une exploration des Etats-Unis pendant les 6 mois qui ont précédé l’élection présidentielle de 2000. Interrogeant tour à tour hommes politiques (républicains, démocrates, Ralph Nader), acteurs de la "gauche sociale" américaine (Noam Chomsky, Michael Moore) et artistes engagés (Tim Robbins, Susan Sarandon, Rage Against The Machine, Pearl Jam, Stone Temple Pilots), Hoffman va s’intéresser successivement à tous les sujets brûlants de la campagne. Sont ainsi traités, entre autres, le contrôle des armes à feu, l’anti-mondialisation, le droit à l’avortement, la peine de mort, la construction massive de prisons et la politique anti-drogue. S’invitant aux conventions républicaine et démocrate, questionnant aussi bien hommes politiques que gens de la rue, se rendant en Floride pour suivre l’invraisemblable dénouement de l’élection, Hoffman opte pour une technique moins radicale et, à nos yeux, moins démagogique que celle de Michael Moore. Ne tombant pas non plus dans un manichéisme trompeur (il se rend aussi, par exemple, dans un camp d’entraînement pour militants anti-OMC assez semblable à ceux où l’on forme les talibans), Last Party 2000 brosse un portrait, nous semble-t-il, assez juste de la situation américaine.

Côté asiatique, nous vîmes Une Adolescente, film japonais d’Eiji Okuda racontant l’idylle entre un policier amateur de tatouages et une nymphette de 15 ans. Si le sujet et son traitement sont assez proches du coréen Fantasmes, Une Adolescente ne possède pas le second degré de celui-ci (sauf dans les vingt premières minutes assez réussies) et, en définitive, lasse rapidement. Cela dit, on assiste à de belles scènes sous la pluie et quelques passages décalés intéressants grâce au frère de la jeune fille.

Passons rapidement sur Toutes les Hôtesses de l’Air vont au Paradis, bluette argentine sans aucun intérêt de Daniel Burman, archi-calibrée et ultra-prévisible, pour terminer notre périple par l’Europe avec Gallivant, film anglais naviguant entre le documentaire et le road-movie. Embarquant pour un tour de la Grande-Bretagne en longeant les côtes, un homme, accompagné de sa grand-mère et sa fille, va rencontrer toutes sortes de gens pittoresques, touchants ou amusants. Malgré une idée de départ et un procédé sympathiques, l’ensemble s’avère trop hétéroclite et Andrew Kötting a un peu tendance à en faire trop. Il reste cependant quelques scènes mémorables tel ces gens accrochant leurs vêtements aux arbres en espérant, de la sorte, retrouver leur jeunesse passée ou cet « homme-pipi » qui concourre pour le prix national des Superchiottes.

Dates de sortie :
- Gallivant : 22 janvier 2003
- Last Party 2000 : 29 janvier 2003
- CQ : 29 janvier 2003
- Une Adolescente : 26 mars 2003
-  Toutes les hôtesses de l’air vont au paradis : 2 avril 2003
- Long Way Home : 2 juillet 2003

François Bousquet
le 01/02/2003

À lire également

du 20/01/2012 au 29/01/2012
Festival Premiers Plans
(Forum des Images)
du 31/10/2001 au 11/11/2001
Rencontres Internationale
(Forum des Images)
du 28/08/2002 au 10/09/2002
Étrange Festival 2002
(Forum des Images)
du 31/08/2005 au 13/09/2005
Étrange Festival 2005 (...)
(Forum des Images)