Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse 2007 - Reprise du Palmarès

 date

du 16/03/2007 au 25/03/2007

 salle

Nouveau Latina,
Paris

 tags

Nouveau Latina

 liens

Nouveau Latina

 dans la même rubrique
du 26/05/2016 au 05/06/2016
Quinzaine des Réalisateurs 2016 - Reprise de la sélection
(Forum des Images)
du 22/01/2016 au 31/01/2016
Festival Premiers Plans d’Angers 2016 - Reprise du Palmarès
(Forum des Images)
du 28/11/2015 au 06/12/2015
EntreVues - Festival International du Film de Belfort 2015 - (...)
(Cinémathèque Française)
du 22/11/2014 au 30/11/2014
EntreVues - Festival International du Film de Belfort 2014 - (...)
(Luminor Hôtel de Ville)

À l’issue des 19es Rencontres d’Amérique Latine toulousaines, le Latina parisien proposait comme chaque année la reprise de deux films primés au palmarès. Petite nouveauté pour cette édition 2007 : un troisième film était au programme, distingué l’an passé à Toulouse et dont la sortie nationale allait avoir lieu le lendemain.

Mais la soirée débuta avec Familia Tortuga, Grand Prix « Coup de Cœur » 2007, premier film du Mexicain Rubén Imaz Castro. Attaché à une famille (père, fils, fille et vieil oncle) qui s’apprête à fêter le premier anniversaire de la disparition de la mère, le long-métrage, par le gros grain de son image et le fait que les personnages énoncent leurs pensées à haute voix, insiste sur son caractère quasi-documentaire ; dimension que la fine trame narrative avait déjà installée. Malheureusement, la suite de clichés amoncelés par le réalisateur plombe l’ensemble : le vieil oncle comme ciment de la famille, la fille maquée avec une petite frappe qui la trompe, le fils qui se rêve footballeur, le père au bord de la déprime et qui écume sa peine dans les bars, etc…

Bardé de récompenses (Prix du public à Toulouse 2006 mais aussi distingué à Locarno ou Valladolid), En la Cama, second film de Matías Bize (après Sabado) confirme ce mini-essor du cinéma chilien entrevu depuis un an et demi. Avec cette histoire d’un couple qui vient de se rencontrer, centrée sur leur nuit dans un motel, on passe par quasiment tous les états aux côtés des deux protagonistes : fanfaronnade autour des performances sexuelles, dissimulation de sa « vraie vie », mensonge, moments de vérité… À travers la chambre de ce motel, c’est donc la vie qui est symbolisée, avec les interrogations sur les existences de chacun, sur ses relations au monde et aux autres. Certes le film force-t-il alors un peu trop l’identification à des personnages tout à fait charmants physiquement qui plus est, mais c’est probablement inévitable eu égard au respect des trois unités classiques dont ce film touchant et incarné fait preuve.

On ne put malheureusement en dire autant de Ciudad en Celo, Prix du public 2007 qui permet à l’Argentin Hernán Gaffet d’empiler tous les ingrédients propres au pur téléfilm du mercredi soir. De l’image bien soignée à l’argument dramatique oscillant entre chanson de Patrick Bruel (des vieux amis qui se retrouvent) et Friends (ils se retrouvent dans un petit café très sympa), du happy end final aux personnages unidimensionnels, tout est là pour nous faire passer un moment pas désagréable convenons-en, mais on peut avoir un peu plus d’ambition pour le cinéma.

Date de sortie :
- En La Cama : en salles depuis le 28 mars 2007

François Bousquet
le 26/03/2007

À lire également

du 30/11/2013 au 08/12/2013
EntreVues - Festival (...)
(Nouveau Latina)
du 11/03/2005 au 20/03/2005
Rencontres Cinémas d’Améri
(Nouveau Latina)
du 27/11/2010 au 05/12/2010
EntreVues - Festival (...)
(Nouveau Latina)
du 18/03/2011 au 27/03/2011
Rencontres Cinémas d’Améri
(Nouveau Latina)