Soirée Hiatus #1 : Bérangère Maximin / Hervé Boghossian + Julie Rousse / Quentin Dubost / Jeanne

 date du concert

28/09/2009

 salle

Société de Curiosités,
Paris

 tags

Bérangère Maximin / Hervé Boghossian / Jeanne / Julie Rousse / Quentin Dubost / Société de Curiosités

 liens

Hervé Boghossian
Quentin Dubost
Société de Curiosités
Julie Rousse
Jeanne
Bérangère Maximin

Débutait ce soir une série de soirées proposées par Hervé Boghossian et Julie Rousse. En dehors de ces deux valeurs sures, c’était pour nous enfin l’occasion de voir Bérangère Maximin en live, de revoir Quentin Dubost déjà apprécié aux Instants Chavirés, et enfin de découvrir Jeanne qui ouvrait la soirée.

On ne connaissait donc pas du tout Jeanne, et celle-ci se situait a priori dans un registre un peu à part au regard des autres intervenants de cette soirée. En effet celle-ci se produisait à l’accordéon diatonique, soit un instrument plutôt rare dans les soirées que nous fréquentons, là ou par ailleurs on trouvait laptop et guitares (préparées). Elle ouvrait donc la soirée avec une très courte pièce, d’une quinzaine de minutes, dont on ne saura dire au final s’il s’agissait d’une improvisation ou d’une composition. On penchera au final plutôt pour la composition, mais la construction de ce set, débutant de manière lente aux mélodies inattendues, donneront l’impression que la jeune femme se cherchait, peaufinant petit à petit ses éléments pour arriver au final à des intonations plus graves, des accents mélodiques immédiatement touchants. Un joli set que l’on aurait pu sans problème voir se prolonger un peu.

On passe ensuite à Quentin Dubost que l’on retrouve à la guitare préparée. Pas de grosse surprise ici au niveau de la pratique puisqu’il commencera par une première partie entièrement réalisée à l’archet, offrant une lente progression vers un son plus grave et plus dense. Après quelques expérimentations à base d’objets divers venant frotter et titiller les cordes de sa guitare, il poursuivra à l’e-bow. Un set d’une trentaine de minutes que l’on trouvera agréable sur le coup mais qui a posteriori ne nous laissera qu’un vague souvenir, certainement par manque de réelle nouveauté et l’impression de revoir un n-ième concert du genre.

JPEG - 88.6 ko
Hervé Boghossian / Julie Rousse

On enchaîne avec le duo qui organise ces soirées, soit Hervé Boghossian et Julie Rousse. D’une part ce duo est une nouveauté pour nous de la part de deux musiciens que l’on commence à bien connaitre, et par ailleurs leur configuration est un peu inattendue puisque si la jeune femme est au laptop, Hervé Boghossian était quant à lui à la guitare acoustique. Il feront un set d’une vingtaine de minutes qui aurait lui aussi pu se poursuivre un peu. En effet le jeu d’Hervé Boghossian était assez varié, entre douces mélodies et improvisations contemporaines, se limitant même parfois à de simples ponctuations au sein du flux dense et continu des field recordings traités et bruitages de Julie Rousse. On fut d’ailleurs assez bluffé par les sonorités que produisait cette dernière, particulièrement riches et joliment mises en valeur sur le système de diffusion de la Société de Curiosités. Une excellente surprise donc.

On était ensuite très curieux de voir, ou plutôt d’écouter la prestation de Bérangère Maximin, un nom que l’on croise de plus en plus fréquemment depuis quelques temps, immédiatement associé aux compositeurs de musique électroacoustique. Au niveau de la prestation, on pourra regretter l’effet compilation de divers travaux mis bout à bout et promotion de l’album à venir, mais pour nous qui ne connaissions pas encore son travail, cela nous permis d’avoir un éventail assez large de ses activités et collaborations. Travail vocal sur des textes de Valérie Vivancos et les guitares de Fred Frith avec One & Only Rectangle, version démo d’un autre projet en cours avec flutiste et bassiste, et une prestation plus proche de la "simple" diffusion que de la performance puisque entièrement réalisée au laptop. Une musique contrastée mêlant sons concrets et manipulations instrumentales, une musique pleine de vie et au final une prestation qui nous donnera envie de nous pencher sur les disques. Mission accomplie donc !

Fabrice ALLARD
le 15/11/2009

À lire également

15/02/2003
Mou,Lips ! / Hervé Boghoss
(Project 101)
20/06/2009
Julie Rousse + Crys (...)
(Société de Curiosités)
17/10/2004
Frank Bretschneider (...)
(Confluences)
21/01/2010
Scope #4 : Jozef Van (...)
(Instants Chavirés)