Syntaks

Ylajali

(Ghostly International / La Baleine)

 date de sortie

05/11/2009

 genre

Electronique

 style

Electronica / Shoegazing

 appréciation

 écouter

11 RealAudio complets

 tags

Electronica / Ghostly International / Shoegazing / Syntaks

 liens

Ghostly International

 autres disques récents
Arovane + Porya Hatami
C.H.R.O.N.O.S.
(Karl Records)
Tomoyoshi Date + Stijn Hüwels
Hochu-Ekki-Tou
(Home Normal)
Proem
Until Here For Years
(n5MD)
Maps And Diagrams
Azurescens
(Handstitched* Recordings)

Un mois après Aerosol, c’est donc au tour de Syntaks (autre Danois, membre de Limp, et adepte d’une electronica-shoegazing) de proposer son nouvel album. En vérité, Syntaks n’est plus le projet solo de Jakob Skøtt, mais un duo depuis que le jeune homme a été rejoint par Anna Cecilia qui était déjà présente au chant sur un morceau de chacun des longs-formats précédents de Syntaks.

Pour ce troisième album, la Danoise intervient donc sur l’ensemble des titres, avec ces vocalises évanescentes bien caractéristiques de ce genre musical, tandis que rythmiques programmées et batterie réelle (on se souvient, à cet égard, que Jakob Skøtt tenait la batterie dans Limp) composent la partie instrumentale avec des nappes de synthé. Ces dernières peuvent être renforcées par des interventions de guitares afin de basculer vers une atmosphère plus post-rock avec batterie idoine et lyrisme adéquat (She Moves In Colors).

Placé en début de deuxième tiers du disque, un tel morceau favorise un renouvellement du propos des Danois qui démontrent ainsi leur capacité à ne pas se cantonner à un style, certes maîtrisé par ailleurs (Mistral Moon et ses envolées enflammées, The Shape of Things to Come et ses traits quasi-vertigineux), mais dont ils avaient déjà fait le tour avec les deux premiers albums de Syntaks. Poursuite d’un savoir-faire et exploration de nouveaux horizons : voici donc les lignes de conduite de cet Ylajali.

François Bousquet
le 06/12/2009

À lire également

Lusine
A Certain Distance
(Ghostly International)
Willits + Sakamoto
Ancient Future
(Ghostly International)
Jakob Skøtt, Rasmus Rasmussen & Jonas (...)
September
(Benbecula)
Syntaks
Nachtblende
(Parallax Sounds)