Dehors peste le chiffre noir

 auteur

Kathrin Röggla

 metteur en scène

Eva Vallejo

 date

du 20/01/2010 au 21/02/2010

 salle

Théâtre du Rond-Point,
Paris

 appréciation
 tags

Kathrin Röggla / Théâtre du Rond-Point

 liens

Théâtre du Rond-Point

 dans la même rubrique
du 05/11/2016 au 26/11/2016
La Nuit des Taupes
(Théâtre des Amandiers)
du 15/09/2016 au 08/10/2016
Il faut beaucoup aimer les Hommes
(Théâtre Ouvert)
du 21/09/2016 au 08/10/2016
Nobody
(Théâtre Monfort)
du 10/05/2016 au 04/06/2016
Je suis Fassbinder
(Théâtre de la Colline)

De la crise des subprimes à la directive européenne concernant les contrats de crédit aux consommateurs, du projet de loi portant réforme du crédit à la consommation actuellement en discussion au Parlement à l’ouvrage d’Emmanuel Carrère paru l’an passé (D’autres vies que la mienne, consacré en partie à un juge d’instance en prise directe avec ces sujets), le thème du surendettement irrigue la vie politique et artistique de ces derniers mois. Sensibilisés à ces questions (qui constituent également une part conséquente de notre propre quotidien professionnel), nous ne pouvions qu’être intrigués par une proposition théâtrale comme celle de Kathrin Röggla.

La dramaturge autrichienne s’est, en effet, inspirée d’une série d’enquêtes réalisées en Autriche et Allemagne pour confectionner un ensemble de saynètes rendant compte de la réalité sociéto-économico-sociale liée au surendettement. Au-delà des témoignages attendus des surendettés et des professionnels (établissements de crédit, banquiers, huissiers, vendeurs par correspondance), Kathrin Röggla a l’intelligence de ne pas oublier ces victimes collatérales que sont les proches, la famille, à qui l’on cache à sa situation jusqu’à ce que cela ne soit plus possible. Pour ce faire, les cinq comédiens n’ont pas de rôle prédéfinis, interprétant, suivant les tableaux, l’un ou l’autre de ces multiples personnages.

Dans sa mise en scène, Eva Vallejo (assistée de Bruno Soulier) insèrent régulièrement des intermèdes musicaux (un clavier et un piano sont à jardin, une violoniste et un guitariste à cour) afin de casser le rythme verbal quasi-logorrhéique des acteurs. De même, plusieurs passages (notamment le tout début du spectacle) s’appuient sur un fort travail plastique assez signifiant, conduisant les comédiens à se mouvoir derrière des portes vitrées opaques, leur caractère inidentifiable renvoyant à l’universalité de cette thématique ; plus tard, les comportements décrits (quête du portable dernier cri, résistance impossible à la tentation consumériste…) traduiront également les invariants des sociétés de consommation du monde occidental. La musique peut, en outre, se faire plus expérimentale, en accord avec les flashes lumineux clôturant chaque saynète et renforçant la dimension anxiogène des discours tenus.

Sous cet aspect, on saluera le refus de manichéisme et de complaisance de Kathrin Röggla qui n’hésite pas, par exemple, à évoquer l’absence de discernement des acheteurs compulsifs. Cependant, le texte fait preuve de peut-être un peu trop d’empathie, comme si la dramaturge, en raison des conditions d’écriture de cette pièce, s’était trouvée trop proche de son sujet et avait tellement tenu à livrer ces témoignages qu’elle avait omis de fournir une tenue et une structure à l’ensemble. Dès lors, le spectateur, même averti de ces questions, peut regretter un déficit de recul analytique, une distance insuffisante par rapport aux interventions sur le plateau qui, en définitive, constituent bien un véritable regret.

Autres dates :
- 13 mars 2010 : Centre Culturel Robert Desnos - Ris Orangis
- 13 et 14 mai 2010 : Théâtre Le Quai – Angers
- du 2 au 4 février 2011 : Théâtre 140 - Bruxelles
- 25 mars 2011 : La Pléiade - La Riche
- 5 avril 2011 : Bateau Feu - Dunkerque
- 14 avril 2011 : Salmanazar - Épinay
- 19 mai 2011 : ACB - Bar-le-Duc

François Bousquet
le 04/02/2010

À lire également

du 28/04/2011 au 22/05/2011
Le Chien, la Nuit et (...)
(Théâtre du Rond-Point)
du 24/05/2012 au 03/06/2012
Un Mage en Été
(Théâtre du Rond-Point)
du 09/03/2010 au 03/04/2010
Le Grenier
(Théâtre du Rond-Point)
du 17/03/2009 au 11/04/2009
Le Pulle
(Théâtre du Rond-Point)