Y.E.R.M.O.

From Gold Falls A Bad Rain

(Humpty Dumpty Records / Import)

 date de sortie

21/09/2009

 genre

Electronique

 style

Ambient / Drone / Industriel

 appréciation

 écouter

Extrait (Flash)

 tags

Ambient / Drone / Humpty Dumpty Records / Industriel / Xavier Dubois / Y.E.R.M.O. / Yannick Franck

 liens

Xavier Dubois
Y.E.R.M.O.
Humpty Dumpty Records
Yannick Franck

 autres disques récents
Arovane + Porya Hatami
C.H.R.O.N.O.S.
(Karl Records)
Tomoyoshi Date + Stijn Hüwels
Hochu-Ekki-Tou
(Home Normal)
Proem
Until Here For Years
(n5MD)
Maps And Diagrams
Azurescens
(Handstitched* Recordings)

On vous parlais l’été dernier de deux albums de Xavier Dubois parus chez FF HHH. L’artiste est très productif, que ce soit en solo ou sous forme de collaborations. On le retrouve ici au sein de Y.E.R.M.O., duo qu’il forme avec Yannick Franck, ce dernier étant partagé entre production sonore et visuelle, tout en gérant le label Idiosyncratics Records. Le label Humpty Dumpty qui sort cet album navigue plus ou moins dans les mêmes eaux que FF HHH ou Idiosyncratics (on y retrouve notamment K-Branding), tout en s’ouvrant sur d’autres genres puisque l’on y trouve Françoiz Breut ou la folk de Lionel Solveig.

From Gold Falls A Bad Rain est le deuxième album du duo, avec ici une pièce unique d’une grosse demi-heure durant laquelle des éléments prennent place, se cherchent, tandis que d’autres rodent imperturbablement. On retrouve ici un certain gout pour les atmosphères sombres, voire dérangées, composées d’une basse répétitive, menaçante, et d’étranges bruitages au second plan, donnant d’abord l’impression d’être dans un village paisible (clocher au second plan) avant de découvrir des grondements, explosions, et des voix, entre annonces de hall de gare et chants mystiques que l’on prendra pour une messe noire.
Petit à petit on retrouve tous les éléments de ce type de musique, une ambient sombre aux subtiles influences industrielles avec montée de drones, frottements et grincements métalliques, textures minérales, le tout fonctionnant par vagues successives, allant et venant, ramenant à chaque retour leur lot de grondements nouveaux. Une lente montée mettant les drones en valeur et ces voix qui reviennent, proches du murmure, sombre et imperturbable litanie que de sourdes explosions finissent par emporter.

Bel album et bel objet dont le design a été confié à Gast Bouschet et Nadine Hilbert avec qui Y.E.R.M.O. collaborait lors de la dernière Biennale de Venise. A conseiller aux amateurs de drone et ambient dérangée, façon Troum.

Fabrice ALLARD
le 07/03/2010

À lire également

Xavier Dubois
Ostium
(FF HHH)
Xavier Dubois & Noir
s/t
(FF HHH)
Yannick Franck
Memorabilia
(Silken Tofu)
Y.E.R.M.O.
Disincarnation
(FF HHH)