Y.E.R.M.O.

Disincarnation

(FF HHH / Mandai)

 date de sortie

00/12/2009

 genre

Rock

 style

Drone / Industriel / Noise

 appréciation

 écouter

Disincarnation (extrait)

 tags

Drone / FF HHH / Industriel / Noise / Xavier Dubois / Y.E.R.M.O. / Yannick Franck

 liens

Xavier Dubois
FF HHH
Y.E.R.M.O.
Yannick Franck

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

En septembre dernier, on vous parlait de Y.E.R.M.O, le projet musical du duo composé de Xavier Dubois et Yannick Franck. On les retrouve cette fois chez FF HHH avec une nouvelle production qui reprend le même format que From Gold Falls A Bad Rain, à savoir une seule et longue pièce de près de 37 minutes.

On retrouve dans un premier temps le style à la fois sombre et dérangé du duo, avec un jeu qui semble faire la part belle à l’improvisation. Une base de drones et ronronnements menaçants sur lesquels errent quelques guitares abstraites, comme si des objets divers glissaient sur les cordes, des feedbacks, puis des piaillements réguliers. C’est sur cette régularité accrocheuse que la tension va naitre avec la montée en puissance des drones qui arrivent assez rapidement à saturation orientant clairement le duo vers la musique bruitiste.
Les 30 minutes qui suivent proposent diverses variations-évolutions au sein du genre, en commençant par lorgner vers la musique industrielle via de puissants coups métalliques, lourds et lointains, puis de rugueux frottements/grincements, oscillants avec une certaine régularité. Ce sont ces rares éléments qui permettent de garder l’auditeur en éveil, où du moins de ne pas le perdre dans ce dédale infernal. La puissance ne baisse plus et le duo nous emmène vers des textures martelées et autres rugissements de machines pour une dernière partie intense et particulièrement sombre. Cette musique dégage alors une impression de force implacable, une progression inéluctable qui débouche sur une sensation de danger.

Avec Disincarnation Y.E.R.M.O. fait un pas supplémentaire vers l’expérimentation, s’éloignant du drone pour lequel ils sont connus. Difficile de dire si le public du duo suivra, mais en confirmant leur ouverture, leur goût de l’expérimentation, des sentiers de traverse, c’est peut-être une ouverture vers un public noise qui se profile. On notera enfin qu’une nouvelle fois ce sont Gast Bouschet et Nadine Hilbert qui sont responsables du graphisme de la pochette, classe et parfaitement en phase avec le contenu.

Fabrice ALLARD
le 11/06/2010

À lire également

21/09/2012
Bozar Electronic Arts
(Bozar)
Jesus is my Son
1914-1918
(FF HHH)
Y.E.R.M.O.
From Gold Falls A Bad Rain
(Humpty Dumpty Records)
Use Other Door
Electricity
(FF HHH)