Colophon

Love Loops

(flau / Import)

 date de sortie

01/04/2010

 genre

Rock

 style

Ambient

 appréciation

 écouter

3 MP3 complets

 tags

Ambient / Colophon / flau / Jefre Cantu-Ledesma

 liens

Jefre Cantu-Ledesma
flau

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Initialement sorti en 2004 sur Temporary Residence et dans la série Travels In Constants, Love Loops est opportunément réédité par Flau, agrémenté de deux titres supplémentaires. Cette parution nous donne également l’occasion de retrouver Colophon, alias que Jefre Cantu-Ledesma semble avoir mis de côté pour préférer des interventions sous son propre nom. On avait déjà évoqué Colophon dans ces pages, en 2004 pour un de ses splits publiés par The Music Fellowship : l’États-unien y développait alors une ambient à base de guitare traitée sur fond de texte granuleuse.

Puisque la grande majorité des morceaux de Love Lops datent de la même période, on ne sera pas surpris de découvrir qu’ils opèrent dans le même style avec ses bribes de guitares plus (Kona) ou moins (les autres titres) en avant tandis qu’à l’arrière-plan, quelques glitchs sont disséminés. Par endroits, un piano prend le relais et peut être lui aussi trituré (First Day Back From Brooklyn/Fingers Through Your Hair, Watching Josi Die) ou, au contraire, laissé à nu et à même de développer son propos clair et gracieux (Sunset In Your Mother’s Garden).

Un regret cependant : la brièveté de douze des quinze morceaux qui ne dépassent pas les trois minutes et empêchent alors l’auditeur de véritablement se plonger dans une musique dont on répète régulièrement qu’elle nécessite d’être installée sur la durée. Par conséquent, lorsqu’on en vient aux trois morceaux plus longs, on prend un plaisir certain à se laisser transporter par ces circonvolutions ambient (Eat The Moon), cette adjonction de bruits d’eau (Ikebana) ou ce jeu sur l’oscillation des nappes (Texas Heat).

François Bousquet
le 27/06/2010

À lire également

aus
After All
(flau)
Tarentel
Ghost Weight (EP)
(Acuarela)
Novisad
Funkel
(flau)
Danny Norbury
Light In August
(flau)