Alexandre Navarro

Black Bird EP / Desert EP

(SEM label / Internet)

 date de sortie

13/02/2010

 genre

Electronique

 style

Ambient / Minimal / Post-Rock

 appréciation

 écouter

Extrait mixé (Flash)

 tags

Alexandre Navarro / Ambient / Minimal / Post-Rock / SEM label

 liens

SEM label
Alexandre Navarro

 autres disques récents
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)
(ghost)
The First Time You Opened Your Eyes
(Sound in Silence)

Après l’album Arcane paru en 2008 sur son propre label, Alexandre Navarro nous propose un nouveau travail personnel avec la sortie de cet EP 3 titres d’une douzaine de minutes issu d’une session live. C’est un peu court pour le genre ici présenté, mais l’achat du Black Bird donne droit au téléchargement de son complément, le Desert EP dont nous allons également parler ici.

Alors que l’on parlait de guitares claires et limpides à propos de Arcane, ce Black Bird prend son Envol sur des nappes de six cordes texturées, granuleuses. L’artiste joue sur différents plans avec d’une part un accompagnement grave, proche du drone, et des élans rugueux et mélodiques, frôlant la saturation, qui pourront faire penser à Fennesz. Le décollage passé, la douceur revient avec Survol, véritable vol plané, pure ambient, tout en nappes de guitares qui s’enchaînent au gré des courants d’air. Le dernièr titre est plus complexe, débutant par une guitare grave, des notes sèches et régulières auxquelles répond une autre guitare, plus légère, plus coulée. Construit comme un palindrome, à mi-parcours les éléments s’emmêlent, les notes sont jouées à l’envers pour s’achever sur une douceur un peu inquiétante, à la manière d’un livre dont on ne saurait dire s’il finit bien ou mal.

Le Desert EP est présenté comme un remix du premier, mais il nous apparaîtra en fait complètement différent, d’une ambient plus classique, plus douce, avec un apport plus important de l’électronique. Passé les quelques flottements de six cordes de la courte introduction que constitue Spiral, c’est un savant mélange de douces nappes, crépitements et rapides égrenages qui compose Illusion, le tout avec un souffle bucolique sur Illumination.

Pour amateur d’ambient, de guitares langoureuses, à écouter cet été allongé dans l’herbe en regardant le ciel et peut-être, trouver cet oiseau rare.

Fabrice ALLARD
le 15/07/2010

À lire également

Segue
The Here And Now
(SEM label)
Koutaro Fukui
Gently Touching The Conception
(SEM label)
19/06/2010
Elsie Else Festival (...)
(Instants Chavirés)
The Green Kingdom
Dustloops : Memory Fragments
(SEM label)