Oliver Blank

Karhu ja Tiikerini

(C0C0S0L1DC1T1 / Chalet Films)

 date de sortie

00/01/2010

 genre

Electronique

 style

Electronica / Folk / Néo-Classique

 appréciation

 écouter

Album complet en streaming

 tags

C0C0S0L1DC1T1 / Electronica / Folk / Néo-Classique / Oliver Blank

 liens

C0C0S0L1DC1T1
Chalet Films
Oliver Blank

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Karhu ja Tiikerini est le premier album d’un jeune artiste qui vit et travaille en Finlande, à Helsinki. Signé chez C0C0S0L1DC1T1, il sort ici un doublé CD + DVD avec un film signé James Martin & Jonathan Ben-Ami mis en musique par lui-même comme il se doit.

Oliver Blank décrit sa musique comme un croisement de folk, musique de film, post-electronica et musique classique. Le spectre est assez large pour vous laisser chers lecteurs, dans l’interrogation, mais c’est pourtant parfaitement représentatif de cet album qui sur la forme se révèle éclectique. L’album trouve sa cohérence dans les influences de son auteur : les livres pour enfants, des chansons a moitié oubliées, de longues siestes, ces éléments se retrouvant déclinés dans des pièces généralement nonchalantes, douces, empreintes d’une certaine nostalgie.
Le musicien dit souffler de temps en temps dans un mélodica, pincer quelques cordes, mais il enregistre aussi de nombreux sons d’ambiance, notamment en Laponie pendant l’hiver du grand nord avec aboiements de husky. Par ailleurs de nombreux amis musiciens viennent lui prêter main forte, qu’ils soient violonistes, batteurs ou guitaristes, et Oliver Blank assemble ensuite tous ses éléments en les parsemant de subtils effets électroniques.

On commence donc dans un style proche d’une musique classique avec les cordes brumeuses qui ouvrent l’album (Our First) ou sur des interludes tels que Let’s Hear That Karhu Part Again et le particulièrement cinématographique Yoak. C’est d’ailleurs sur les pièces les plus courtes que l’instrumentation est réduite au minimum, passant des cordes de guitare finement pincées sur Pikku Karhu ja Tiikerini à une mélodie d’orgue ultra répétitive, évoquant Philip Glass sur Riimimaki.
Par ailleurs se croisent un piano répétitif, des nappes de mélodica et des tintements de glockenspiel pour une ambiance féérique qui se termine en une sorte de jazz lounge lancinant (Break Fast) alors que par ailleurs c’est une certaine douceur qui domine. Douceur un peu tendue quand des nappes de laptop dominent (We Were Walking In The Rain), plus nostalgique quand l’acoustique prend le dessus, mêlant guitare fine et accompagnement de cordes sur Lumi Karhu, douceur cottonneuse quand les nappes glacées recouvrent les aboiements de chiens nordiques de Stars In Lapland. On retrouvera principalement les références à l’enfance sur Tiikerini et sa mélodie un peu naïve de glockenspiel, tandis que les cordes frappées de Painted In Birds nous ferons penser aux contes et légendes scandinaves, leurs lutins et autres personnages féériques.

Le DVD est quant à lui moins ambitieux que celui de Andrew Coleman & Defasten dont on vous parlait il y a quelques jours. Il a toutefois pour avantage d’éviter la redite avec l’album puisque l’on trouve de nouvelles musiques de Blank, spécialement composées pour le film de James Martin et Jonathan Ben-Ami, dans un style plus cohérent et très minimaliste. Visuellement les artistes mêlent pendant une trentaine de minutes ballade en canoë aux abords d’Helsinki et film d’animation inspiré des mythes et légendes des forêts finlandaises, faisant de ce DVD un réel complément à l’album. On vous conseille vivement le très beau site web de l’artiste, entièrement en Flash, qui permet d’écouter l’album dans son intégralité et de retrouver l’univers visuel du DVD.

Fabrice ALLARD
le 14/07/2010

À lire également

Pretty Boy Crossover
We Are All Drifting
(C0C0S0L1DC1T1)
Battery Operated + Made
Aprotic
(C0C0S0L1DC1T1)
Limmat
Municipal 44
(C0C0S0L1DC1T1)
V/A
40
(C0C0S0L1DC1T1)