pq

You’ll Never Find Us Here

(Expanding Records / Differ-ant)

 date de sortie

14/06/2010

 genre

Electronique

 style

Electronica / Acoustique

 appréciation

 écouter

13 Flash complets

 tags

Acoustique / Electronica / Expanding Records / pq

 liens

Expanding Records
pq

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Après des années 2003 à 2005 principalement consacrées à l’electronica mélodique, on a déjà pu relever qu’Expanding Records voulait s’extraire de ce strict style musical pour explorer des terres plus ambient ou plus acoustiques. Précisément, avec ce premier album de pq, c’est cette seconde veine qui est choisie, puisqu’une guitare sèche (majoritairement utilisée en finger picking ou en jouant sur les harmoniques) ou un piano servent de base à chaque morceau du duo belge.

À partir de ces fondements, Samir Bekaert et Maarten Vaderwalle ajoutent des éléments électroniques (cliquetis, rythmiques) pour des résultats tout en délicatesse ourlée (Jocelyn, Hidden Track). Mais les Brugeois peuvent également laisser guitare ou piano œuvrer seuls, dans un dénuement particulièrement émouvant, qu’ils ont, de plus, l’intelligence de ne pas laisser s’éterniser outre mesure (Your Perception Of Red, Will You Still Be There ? et, plus généralement, tous leurs titres qui oscillent autour des trois minutes hormis le dernier). Même satisfaction lorsqu’on s’aperçoit que la petite Louise Raes, conviée à chanter en allemand, anglais et français sur Louise On Earth, limite son intervention à cet unique morceau ; en effet, le côté « ânonné » de son phrasé a tendance à rapidement énerver.

Mais mieux vaut se concentrer sur les points forts de pq et notamment leur capacité à donner l’impression d’une grande richesse de l’écriture avec toutefois des moyens assez limités (cordes samplées de The Cairo Truth, notes perlées d’In Praise). Et il faut attendre le caudal Hold Me pour que les Belges rajoutent des saturations quasi-post-rock à leurs instrumentations. Mélodiquement très au point par ailleurs, You’ll Never Find Us Here constitue donc une bien belle découverte et une nouvelle manifestation du goût très sûr d’Expanding.

François Bousquet
le 17/08/2010

À lire également

Vs_Price
<.Calin.>Minette_
(Expanding Records)
Oblong
Indicator
(Expanding Records)
du 26/10/2006 au 27/10/2006
Project 101 fête ses (...)
(Project 101)
Vessel
Resist
(Expanding Records)