Melodium

Palimpse

(Symbolic Interaction / Import)

 date de sortie

17/03/2010

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

11 RealAudio complets

 tags

Electronica / Melodium / Symbolic Interaction

 liens

Melodium
Symbolic Interaction

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Nouveau changement de label pour Melodium puisque c’est la structure japonaise Symbolic Interaction qui accueille le Français pour ce long-format placé dans la lignée d’Anaemia, Flacana Flacana et Vilnius, soit une electronica à base majoritaire de guitare acoustique. Tout au long de la grande partie des dix pièces plutôt courtes (le dernier morceau avec ses vingt-huit minutes fait exception), Laurent Girard marie donc mélodies à la six-cordes, souvent superposées, et apports électroniques (légers souffles, voix samplées, arrière-plan brumeux) ou non (notes de métallophone).

Par endroits cependant, la place principale est laissée à un clavier qui peut alors se faire plus profond que la guitare (German Voice) ou à des nappes ambient pour un résultat presqu’inquiétant (The Hole). Même volonté de sortir du strict schéma décrit précédemment quand le Français convoque une saturation bienvenue dans Landscapes, probablement le titre le plus convaincant du disque, avec ses six minutes en permanente évolution, incorporant sans cesse de nouveaux éléments tout en conservant une petite ritournelle de quatre mesures.

Reste donc Insomnia, long morceau qui clôture ce Palimpse et, comme souvent dans ce compte tenu de la durée du titre, l’idée est d’installer progressivement chaque composante. Après des accords profonds en début de morceau, un piano plus aérien et lumineux intervient avant qu’une guitare acoustique n’entre en piste. Au milieu du titre, changement de perspective avec l’arrivée de cordes (un violoncelle pour servir de base, des violons pour s’occuper de la mélodie) pour une seconde moitié tout aussi pertinente que la première.

François Bousquet
le 16/08/2010

À lire également

Melodium
A Slight Difference in The Air Pressure
(Disasters By Choice)
Melodium
My Mind is Falling to Pieces
(Arbouse Recordings)
V/A
The Noise & The City
(Autres Directions in Music)
Melodium
There is Something in the Universe
(Disasters By Choice)