Use Other Door

Electricity

(FF HHH / Mandai)

 date de sortie

00/05/2010

 genre

Electronique

 style

Ambient / Drone / Expérimental / Noise

 appréciation

 tags

Ambient / Drone / Expérimental / FF HHH / Noise / Use Other Door

 liens

FF HHH
Use Other Door

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Use Other Door est un couple biélorusse actuellement basé aux Etats-Unis. Le jeune duo sort ici son tout premier album qui, on va le voir, trouve logiquement sa place chez FF HHH, mettant en avant expérimentations bruitistes et drone.

Le petit descriptif du groupe utilise la formule "harsh-electricity-ambient sound" et il est vrai que ce premier album semble être un hymne à la fée électricité. Le duo travaille principalement sous forme d’improvisation, au sein desquelles dominent ondes radios, ronronnements, frétillements et bouillonnements de machines, avec quelques éléments acoustiques issus de manipulation d’objets, tantôt utilisés tels quels, tantôt passés dans une série de pédales d’effets.
L’album s’ouvre sur Dementia qui est une riche accumulation de bruitages électroniques, bips de machines, souffles, rapides changements de fréquence radio, piaillements et autres ronronnements que l’on croirait créés avec une guitare. A plusieurs reprises c’est le bruit frétillant d’un projecteur que l’on a l’impression d’entendre, le déroulement d’une bobine de film sur Snoff ou Somehow 2, avec des bruitages acoustiques comme une chaine frottant un bol tibétain, quelques coups sur une cymbale, des grincements que l’on attribuera à un archet, des graines faisant penser à un bâton de pluie. Le son est généralement dense, oppressant et sombre avec une légère connotation industrielle sur Snoff, arborant un bruitisme plus classique sur Sinchrospace et Somehow 2 ou encore des tonalités plus rock sur bbb avec ce qui s’apparente à une guitare ronronnante et larsens.
Le duo travaille également avec un synthé, souvent méconnaissable ou noyé dans les bruitages, mais incroyablement doux sur Restart Bydlo-Rakety, accumulant les couches de nappes apaisées et tournoiements de basses pour un résultat très ambient progressive.

Une découverte sympathique d’une formation qu’il faudrait certainement voir en live pour l’apprécier pleinement, et un premier album qui ravira les fans d’expérimentations bruitiste tout en leur réservant quelques surprises.

Fabrice ALLARD
le 11/09/2010

À lire également

Xavier Dubois & Noir
s/t
(FF HHH)
Xavier Dubois
Ostium
(FF HHH)
Jesus is my Son
1914-1918
(FF HHH)
Martiensgohome & Aymeric De Tapol
Plays Lost Foxes
(FF HHH)