Proem

Enough Conflict

(n5MD / Import)

 date de sortie

08/08/2010

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

14 RealAudio (extraits)

 tags

Electronica / n5MD / Proem

 liens

Proem
n5MD

 autres disques récents
Matt Christensen
Honeymoons
(Miasmah)
Giulio Aldinucci
Goccia
(Home Normal)
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)

Il aura donc fallu attendre le huitième album de Proem pour que ces pages se penchent enfin sur cet artiste, qu’on avait jusqu’à présent uniquement mentionné pour ses qualités de remixeur. Mais Richard Bailey mérite davantage que cela et l’écoute d’Enough Conflict le démontre volontiers, le musicien anglais étant tout à fait à l’aise dans cette electronica mélodique aux rythmiques légèrement appuyées.

Ainsi, Back To Fail, She Never Cries et Sudden Sharp Turns se font immédiatement appréciables dans leur capacité à allier composantes chromatiques et pulsations ciselées. Dans un registre moins rythmé, Guns.Knives.Lemons, @ The Firey Abyss ou A Short Bit Before You Go développent un souci de s’attacher aux nappes d’arrière-plan tandis que Fall Forward peut accueillir un piano afin de se faire plus apaisé. Dans ces deux hypothèses, le traitement des plages oscille brillamment entre tentations oniriques et réminiscences plus urbaines.

Au-delà de ces éléments bien connus et assez traditionnels, Proem se distingue également en intégrant des sonorités percussives plus sèches dans le morceau-titre pendant que les voix samplées et filtrées de Skulls parviennent à s’incorporer avec réussite à l’instrumentation de Bailey. Bref, autant d’éléments qui font d’Enough Conflict un bien bon disque d’electronica et qui nous feraient presque regretter de ne pas nous être penchés plus tôt sur la discographie de Proem.

François Bousquet
le 03/10/2010

À lire également

Dryft
Ventricle
(n5MD)
Last Days
These Places are now Ruins
(n5MD)
Arc Lab
The Goodbye Radio
(n5MD)