Senking

Pong

(Raster-Noton / Metamkine)

 date de sortie

06/09/2010

 genre

Electronique

 style

Dub / Electronica

 appréciation

 écouter

9 Flash (extraits)

 tags

Dub / Electronica / Raster-Noton / Senking

 liens

Raster-Noton

 autres disques récents
Asmus Tietchens
Ornamente (Zwischen Null Und Eins)‬
(Line)
Everest Magma
Modern / Antique
(Boring Machines)
Building Instrument
Kem Som Kan Å Leve
(Hubro)
Arve Henriksen
Towards Language
(Rune Grammofon)

Malgré ses sept albums et nombreux maxis, c’est la première fois que Senking est évoqué dans ces pages. Étonnamment, alors qu’on suit plusieurs autres artistes Raster-Noton, celui-ci n’avait jamais encore eu l’occasion de croiser notre route. Omission comblée donc, avec Pong, nouveau long-format inspiré du célèbre jeu vidéo des années 1980. Et, à dire vrai, cette référence sied parfaitement à l’electronica-dub de Jens Massel, les pulsations dub assez sourdes faisant directement écho aux sons produits lorsque la raquette plate renvoyait la balle carrée.

Mais les morceaux de l’Allemand ne se limitent heureusement pas à cet effet madeleine, aussi savoureux et amusant puisse-t-il être. Ce peuvent être de véritables mélodies qui sont associées à ces rythmiques dub, le tout concentré dans un tempo assez ralenti, comme si les compositions se trouvaient toutes engourdies, s’éveillant après un long sommeil (Luma, Low Flow, Mimi). Ou alors, Senking y adjoint des composants granuleux (Painbug In My Eye) ou plus pointus (Death By Drowning), dans une tradition typique du label qui l’accueille.

Si cette volonté d’avoir recours aux éléments traditionnels de cette electronica minimaliste conduit parfois Massel à produire un titre qui pourrait limite trouver sa place sur n’importe quel album Raster-Noton (Breathing Trouble), elle témoigne aussi de la permanence de la « couleur » propre à ce label. Rarement prise en défaut, la structure allemande emporte ainsi une nouvelle fois l’adhésion avec ce Pong.

François Bousquet
le 05/11/2010

À lire également

06/04/2011
Festival Nemo 2011 : (...)
(Fonderie de l’Image)
Mika Vainio
Ununquadrium / Vandal
(Raster-Noton)
Vladislav Delay
Kuopio
(Raster-Noton)
Kyoka
Is (Is Superpowered)
(Raster-Noton)