Incite/

Iconicity

(Electroton / Internet)

 date de sortie

28/05/2010

 genre

Electronique

 style

Electronica / Expérimental / Glitch / Noise

 appréciation

 écouter

5 extraits (MP3)

 tags

Electronica / Electroton / Expérimental / Glitch / Incite/ / Noise

 liens

Incite/
Electroton

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Comme à notre habitude, étant donné que c’est la première fois que nous parlons du label Electroton, nous allons commencer par une petite présentation. Structure allemande basée à Nuremberg et dirigée par Martin Weiss, Electroton existe depuis 2007 avec des sorties mêlant album CD, MP3, ou EP CD-R comme cette nouvelle production de Incite/ qui semble être le premier d’une série au packaging attrayant, tout en transparence. D’un point de vue musical, Electroton possède une esthétique stricte mise en œuvre au sein de productions électroniques, minimales et expérimentales, au croisement des vagues glitchs et click’n cut.

Incite/ est le parfait projet pour aborder ce label. Apparemment formé à Hambourg en 2004 par André Aspelmeier et Kera Nagel, Incite/ crée des productions audiovisuelles assez radicales. Nous n’avons bien sûr que le son sur ce mini-CD d’une petite demi-heure composé de 5 pièces rythmiques et bruitistes.
La musique de Incite/ navigue entre l’abstrait et le mécanique, le duo lançant en pâture d’étranges sonorités qui finissent par être canalisées au sein de structures rythmiques lourdes. Le premier titre est même relativement descriptif (Escape Mechanism), mêlant bruits et bleeps de machines, crissements suraigus et crachotements tandis que des coups secs construisent un groove lourd. Essentiellement rythmique, la musique d’Incite/ incorpore quelques sonorités plus douces, tonalités épurées qui forment une sorte de nappe flottante sur The Other Half qui gagne en relief grâce à des textures granuleuses et grésillantes sur Sparks.
Par ailleurs, ce sont des déchirements, jets granuleux et constructions rythmiques abruptes qui dominent (Turnpike), jouant subtilement avec les silences sur Iconicity.

Un duo sans concession, à conseiller aux amateurs de nouvelles expériences numériques, et très certainement à voir en live. Incite/ était d’ailleurs invité à Paris au festival Visionsonic il y a une dizaine de jours !...

Fabrice ALLARD
le 01/11/2010

À lire également

Ketem
Colour
(Electroton)
Poratz
Beat
(Electroton)
Dagshenma
Zaumi
(Electroton)
Thorsten Soltau + Weiss
Rezykla
(Electroton)