Dalot

Loop Over Altitudes

(n5MD / Import)

 date de sortie

09/09/2010

 genre

Rock

 style

Ambient / Post-Rock

 appréciation

 écouter

8 RealAudio (extraits)

 tags

Ambient / Dalot / n5MD / Post-Rock

 liens

n5MD
Dalot

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Attaché aux artistes qu’il suit depuis quelque temps (on a récemment évoqué les derniers travaux de Lights Out Asia ou Proem), n5MD est également constamment en quête de nouvelles signatures. Si celles-ci sont sélectionnées parmi un vivier d’artistes opérant toujours un peu dans le même genre (post-rock avec quelques relents shoegazing ou électroniques), l’ensemble s’avère généralement de qualité. Nouvel exemple avec ce premier album de Dalot, projet de Maria Papadomanolaki qui n’avait pour l’instant sorti qu’un EP l’an passé sur le label Coo Records.

Au début de Loop Over Altitudes, et fort notamment du titre du long-format, on s’attend plutôt à un disque ambient avec des nappes complexes desquelles ne perce qu’une simple guitare acoustique et quelques vocalises (Solitary, Vacant). Mais, bien vite, d’autres éléments sont intégrés, des petits tapotements rythmiques d’Above The Rooftops aux samples de sons urbains (cloches d’églises, klaxons, sirènes) de Rewind. De même, la guitare se fait plus présente, dans une veine d’abord mélancolique très classique mais assez prenante puis, dans le même morceau, elle se pare d’atours plus saturés quand des rythmiques font leur entrée pour un final moins convenu (Time To Be (Out Of Time)). Avec un schéma assez identique, View From A Hill se fait un peu moins probant car présentant une rupture moins marquée en son sein.

À mesure que se déroule le disque, les différentes facettes du talent de la Grecque se font ainsi jour, elle qui peut aussi œuvrer à l’aide de textures triturées et torturées (When et le très riche Story Of A City), afin de composer un album dense et varié, symbole d’une belle révélation.

François Bousquet
le 15/11/2010

À lire également

Dreissk
Edge_Horizon
(n5MD)
Dryft
Ventricle
(n5MD)
Absent Without Leave
Faded Photographs Remixes
(Sound in Silence)