Dryft

Ventricle

(n5MD / Import)

 date de sortie

09/09/2010

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

9 RealAudio (extraits)

 tags

Bitcrush / Dryft / Electronica / n5MD

 liens

Bitcrush
n5MD
Dryft

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Non content de sortir au moins un disque par an sous le nom Bitcrush (et encore, nous n’avons pas évoqué l’album de remixes paru en août 2010), Mike Cadoo décide de réactiver Dryft, projet par lequel il avait commencé à faire de la musique avant de l’abandonner en 2002. Pour son troisième disque sous ce pseudonyme, l’États-unien se voit évidemment accueilli sur n5MD, maison qui l’héberge pour Bitcrush.

À pseudonyme différent, approche musicale différente : tandis que Bitcrush intervient dans un post-rock aux accents parfois lyriques, Dryft choisit une electronica aux rythmiques marquées, souvent assez roborative par sa dimension entraînante et la manière dont elle marie granulosité des pulsations et chatoyant des nappes (Vapour And Waste). Poussant même le propos à être durci par endroits (le bien nommé Knives As Gifts avec ses coups de boutoir saturés), Mike Cadoo se voit rejoint par un certain Xiescive pour un No Bargains, No Pleas opérant dans le même style.

Lorsqu’on apprend que le premier album de Dryft, paru en 2000, le voyait opter pour de la drum’n’bass, on est guère surpris d’entendre les basses appuyées de Vector Step (Regeneration). Mais, à la différence de la drum’n’bass, et comme on le signalait plus haut, Cadoo croise ces coups sourds avec des nappes plus chromatiques et lumineuses, pour un résultat extrêmement pertinent. De même, c’est avec un bonheur certain qu’on entend l’États-unien incorporer des « vents électroniques » à ses morceaux (Transmission), histoire de nous convaincre encore un peu plus qu’on tient là un très bon album.

François Bousquet
le 02/12/2010

À lire également

Bitcrush
Collapse
(n5MD)
Arc Lab
No Spectre
(n5MD)
Arc Lab
The Goodbye Radio
(n5MD)
Near The Parenthesis
Helical
(n5MD)