Telekinesis

Dirty Thing (EP)

(Sound of a Handshake / La Baleine)

 date de sortie

08/10/2010

 genre

Rock

 style

Indie / Pop

 appréciation

 écouter

Dirty Thing (RealAudio)

 tags

Indie / Pop / Sound of a Handshake / Telekinesis

 liens

Sound of a Handshake
Telekinesis

 autres disques récents
Building Instrument
Kem Som Kan Å Leve
(Hubro)
Arve Henriksen
Towards Language
(Rune Grammofon)
Sóley
Endless Summer
(Morr Music)
A-Sun Amissa
The Gatherer
(Consouling Sounds)

Comme pour son album de l’an dernier, cet EP de Telekinesis est initialement sorti sur Merge avant d’être édité pour l’Europe, non pas par Morr Music, mais par sa sous-structure Sound of a Handshake. D’un 7" de trois morceaux, le disque est passé à un CD de cinq, dont deux reprises et un morceau live.

Côté titres écrits par Michael Benjamin Lerner lui-même, on retrouve évidemment cette immédiateté pop qu’on stigmatisait l’année passée, même si, comparée à ses compositions, la qualité de l’écriture de Stephin Merritt se situe quelques coudées au-dessus, comme peut en témoigner la reprise du Meaningless des Magnetic Fields. Dans sa version live, Calling All Doctors délaisse le piano pour deux guitares électriques, une basse et une batterie et perd en légèreté ce qu’elle gagne en densité et âpreté.

Dans une même optique, la reprise du The Drawback de Warsaw démontre que la formation de Seattle peut décemment se frotter à un univers un peu plus garage. Peut-être une piste d’évolution pour un groupe qui se démarquerait ainsi un peu plus du tout-venant ?

François Bousquet
le 31/12/2010

À lire également

Sóley
Theater Island (EP)
(Sound of a Handshake)
Borko
Born To Be Free
(Sound of a Handshake)
Bobby & Blumm
A Little Big
(Sound of a Handshake)
Amiina
Puzzle
(Sound of a Handshake)