Benjamin Finger

For You, Sleepsleeper

(How is Annie Records / Import)

 date de sortie

15/09/2010

 genre

Electronique

 style

Electronica / Psyché Rock / Breakbeat

 appréciation

 tags

Benjamin Finger / Breakbeat / Electronica / How is Annie Records / Psyché Rock

 liens

How is Annie Records
Benjamin Finger

 autres disques récents
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)
Monty Adkins
Unfurling Streams
(Crónica Electronica)
Dakota Suite | Vampillia
The Sea Is Never Full
(Karaoke Kalk)

On vous parlait de Benjamin Finger en 2009, à l’occasion de la sortie de son premier album solo, Woods of Broccoli. On découvrait alors un croisement raffiné entre folk et electronica que l’on aurait pu trouver chez Audiodregs mais qui sortait chez ses compatriotes de How is Annie Records. Le Norvégien reste ici fidèle à son label mais il nous surprend en décidant d’aller explorer de nouveaux territoires sonores.

La nouvelle direction empruntée par Benjamin Finger n’apparaît pas immédiatement. L’album s’ouvre avec Infants Blue Gestures sur quelques notes de guitare au fort effet de vibrato, des tournoiements électroniques, des souffles, d’étranges effets sur des voix, un ton certes un peu plus électronique mais qui reste dans la lignée de Woods of Broccoli jusqu’à ce que subitement, une rythmique IDM fracturée emporte tout sur son passage et nous fait rentrer de plein pied dans ce nouvel univers.
En effet, si l’on pouvait penser que ce premier morceau était un coup d’essai, on se rend bien vite compte que l’album dans son intégralité repose sur ce mélange, ou plutôt cette collision des genres. Benjamin Finger est comme un accélérateur de particules, créant des collisions entre folktronica et dance music pour recueillir de nouvelles composantes dans un kaléidoscope sonore.

Fine guitare acoustique, envolées de chœurs et boucle rythmique cradingue sur Vertigo Neonate, guitares lancinantes et lumineuses avec human beatbox et textures granuleuses sur Her Balcony Mouth, ou encore ukulele, piano et élucubrations psychés à la fois vocales et synthétiques sur For You, Sleepsleeper, chaque titre recèle son lot de surprises, des influences inattendues, notamment The Orb sur ce dernier titre. Mais c’est avec Hopscotch Eyestitch que tout semble s’éclaircir puisque ce mélange improbable de boucles électroniques virevoltantes, pulsations synthétiques, bleeps aquatiques, rythmique technoïde et vocaux liquéfiés nous fait fortement penser aux délires psychédéliques d’Animal Collective.
Tout ce qui peut servir de source sonore est ici utilisé, instruments acoustiques, électroniques, traitements, mais aussi field recordings avec une ambiance de fête tribale sur Without Finger Features ou des voix sur les claviers luxuriants de Sudden Feet Shaker. Quelques amis contribuent à cet album, et on citera en particulier Are Watle pour son saxophone tantôt soyeux, tantôt free sur le magnifique Drowned In Elbows

Un album à l’image de sa pochette, découpage/collage de photos d’enfance et dessins, rencontre du passé et du présent qui s’achève dans la douceur pop-ambient de Umbrella On Your Smile. Un album étonnant, à la fois énergique et nostalgique.

Fabrice ALLARD
le 30/01/2011

À lire également

Benjamin Finger
Listen to my nerves hum
(Time Released Sound)
Benjamin Finger
Woods of Broccoli
(How is Annie Records)
Benjamin Finger
Mood Chaser
(Digitalis Limited)
Beneva vs. Clark Nova
Dramadadatic
(Fenêtre Records, How is Annie Records)