Thorsten Soltau + Weiss

Rezykla

(Electroton / Internet)

 date de sortie

19/11/2010

 genre

Electronique

 style

Ambient / Expérimental / Glitch / Minimal

 appréciation

 écouter

4 MP3 (extraits)

 tags

Ambient / Electroton / Expérimental / Glitch / Minimal / Thorsten Soltau / Weiss

 liens

Electroton
Weiss
Thorsten Soltau

 autres disques récents
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)
Monty Adkins
Unfurling Streams
(Crónica Electronica)
Dakota Suite | Vampillia
The Sea Is Never Full
(Karaoke Kalk)

On poursuit notre découverte du label Electroton et sa série de mini-CDR avec ici une collaboration amusante et "écologique" entre Thorsten Soltau et Martin Weiss, le fondateur d’Electroton. En 2007, Weiss sortait un album intitulé Rephlex, première référence de son label. Thorsten Soltau est parti de ce matériau sonore afin de créer deux titres minimalistes et abstraits que l’on pourra considérer comme une destruction et un retour à l’état de matière première. Weiss s’est alors emparé de ces décompositions afin de recomposer une musique dans la lignée de son premier album. Un véritable travail de recyclage donc.

Le disque comprend 4 titres qui ont tous une durée précise de 5mn, en alternant le travail des deux artistes. On commencera logiquement par Thorsten Soltau qui produit une sorte de micro-ambient concrète avec nappe lointaine et lancinante tandis qu’une multitude de petits bruitages et traitements électroniques sonnent, tintent, résonnent et fourmillent sur Rezykla3. Le procédé est similaire sur Rezykla7, les nappes ambiantes étant remplacées par un souffle lent et fantomatique, à rapprocher de la lente respiration métallique de canalisations souterraines dans lesquelles s’écoulent de micro-tonalités aquatiques. Une ambient discrète donc de la part de ce Thorsten Soltau.

Il est alors amusant de voir de quelle manière Weiss remet tout ça en ordre avec deux pièces très rythmiques, à l’image de ce que l’on a déjà pu voir chez Electroton. Rapides cliquetis et claquements, quelques souffles évoquant une mélodie minimale sur 01.Rezykla, le tout étant ponctué de déchirures grésillantes ou scratchs abrasifs sur 02.Rezykla. C’est propre, carré voire millimétré et presque sautillant.

Rezykla est un disque qui possède vraiment une double personnalité, mais quoi de plus normal dans ce contexte. On pourra donc avoir une préférence sur le travail de l’un ou l’autre des deux artistes, mais ce qui compte ici c’est cette démarche de recyclage particulièrement aboutie. Afin de découvrir un peu mieux les deux artistes, on pourra se tourner vers M.M.Label, un collectif que dirige Thorsten Soltau, tandis que l’on reviendra très prochainement sur Weiss qui vient de sortir un nouvel EP, toujours chez Electroton.

Fabrice ALLARD
le 06/02/2011

À lire également

Kabutogani
Cymma
(Electroton)
Dagshenma
Zaumi
(Electroton)
Ketem
Colour
(Electroton)
Incite/
Iconicity
(Electroton)